Image à la une Mai 2021

Les bonnes pratiques de la modélisation 3D

Voici quelques démarches ou processus.

Ces pratiques ne sont pas spécifiques à un logiciel mais conviennent à tous les progiciels basés sur des fonctions paramétriques tels que Autodesk Inventor

mais aussi PTC Creo, SolidWorks, NX, Catia ou Solide Edge.

L’utilisation de ces pratiques facilitera la création de fichiers robustes, faciles à modifier et adaptés aux applications en aval telles que la FAO, la CFD, les éléments finis et la fabrication additive.

Échelle des modèles

Tous les modèles doivent être créés à l’échelle réelle (1=1), qu’ils utilisent des unités métriques ou anglaises.

Orientation générale du modèle et de l’assemblage

Planifiez l’orientation du modèle par rapport à l’orientation isométrique ou trimétrique par défaut du logiciel de manière à ce que la vue la plus descriptive soit représentée.

Utilisez les caractéristiques de référence primaires pour orienter le composant. Tenez compte de la symétrie et du positionnement des trous lorsque vous orientez le composant.

En règle générale, le plan horizontal est XY et la direction verticale est Z. (Pomme de Newton !)

Best Practices CAO 001

Lorsque vous créez des pièces pour un assemblage, utilisez la même orientation de construction pour chaque pièce que vous fabriquez.

Mettez en conformité vos gabarits IAM et IPT dans votre dossier « Templates » afin d’avoir les mêmes orientations de départ du « Cube de navigation » ainsi que le même « style d’éclairage ».

Ci dessous le style d’éclairage « Pièce Grise » et les vues du cube de navigation sont orientées selon les axes XYZ.

Best Practices CAO 005Best Practices CAO 004

 

Chaque fichier pièce ou fichier ensemble comporte des plans de référence. Il s’agit de plans de construction masqués qui se coupent au niveau de l’origine des coordonnées XYZ.

Pensez à les utiliser comme géométrie de référence dans les assemblages (contraintes de plaquage et affleurement).

Pratiques générales de conception

Les modifications doivent être apportées aux fonctions du modèle en modifiant les paramètres de ces fonctions lorsque cela est possible,

et non en ajoutant de nouvelles fonctions, sauf si vous envisagez de faire plusieurs états de modèle (Inventor 2022) ou famille de pièces iPièce.

Lorsque vous créez plusieurs composants pour un assemblage, envisagez l’utilisation de fichiers gabarits (Templates).

Les paramètres standard et iPropriétés personnalisées seront définis dans ces fichiers gabarits.

Par exemple, les unités, la sortie des propriétés de masse, les paramètres de dessin, liste de pièces etc.

En règle générale, un modèle composé de plusieurs fonctions simples est plus facile à modifier et donc plus robuste qu’un modèle créé à partir d’une fonction complexe.

Best Practices CAO 007

Dans la mesure du possible, les nouvelles fonctions doivent être référencés par rapport aux éléments du plan directeur (tels que les éléments de référence) plutôt que par rapport aux éléments antérieurs [Principes de modélisation horizontale].
Les modèles seront créés aussi efficacement que possible, en utilisant des fonctions technologiques (perçages, chanfreins, congés) chaque fois que possible.

Remarque : Il faut éviter de créer des perçages à l’aide de cylindres ou de cercles d’esquisse.

En général, il est plus efficace de créer un modèle reflétant les séquences de fabrication.
Toute pièce dont la forme physique primaire est un cylindre ou une sphère doit contenir des éléments de référence appropriés pour faciliter l’assemblage.

Par exemple, deux plans de référence orthogonaux dont l’intersection définit l’axe primaire du cylindre.

Best Practices CAO 006

L’esquisse doit être utilisé pour capturer l’intention de conception des caractéristiques primaires.
Les éléments secondaires tels que les chanfreins, les perçages, les arrondis et les congés ne doivent pas être créés dans l’esquisse, mais doivent être définis et ajoutés à l’aide de fonctions technologiques.

Les esquisses doivent être entièrement contraintes par l’utilisation de géométriques appropriées et contraintes dimensionnelles f(x) .

Toujours créer les contraintes géométriques (horizontalité, perpendicularité, concentricité, tangence, etc.) en premier,

ensuite les cotes paramétriques dont les principales seront renommées.

Les esquisses doivent être organisées et rester aussi simples que possible.

Best Practices CAO 008

Les expressions, les équations ou les déclarations conditionnelles doivent avoir des valeurs et des unités appropriées, et doivent être utilisées pour contrôler les dimensions et les relations entre les caractéristiques/paramètres du modèle.

Les expressions qui contrôlent les paramètres clés d’un élément de conception ou d’un assemblage doivent utiliser une expression définie par l’utilisateur pour faciliter la compréhension et la transmission de l’intention de conception.
Les paramètres clés comprennent, sans s’y limiter, les types d’information suivants :
– Les paramètres qui contrôlent la taille globale d’un modèle, le cas échéant.
– Les pièces simples en tôle (épaisseur constante du matériau) nécessitent la définition de l’épaisseur du matériau.
– Les paramètres qui sont exprimés à l’aide d’autres dimensions ou de formules d’ingénierie.
– Les paramètres qui seront utilisés comme base pour générer des familles de pièces, des modifications de conception, des interfaces mécaniques importantes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.