imgBIMWorld2019-1

Neuf nouvelles tendances dans le secteur du BTP à partir de l’adoption du BIM

Le BIM nous approche vers le futur à grands pas, les nouvelles technologies font son chemin dans le monde du BTP. Je vous invite à découvrir les nouvelles tendances dans cet article.

1.- Le Jumeau digital :

Est une maquette virtuelle d’un bâtiment, crée à partir des informations sur sa structure et son fonctionnement, ces informations sont récoltées avec des capteurs, des drones et d’autres technologies sans fil.

Le jumeau digital est alimenté en continu par différentes sources comme : les systèmes d’analyse avancée, les algorithmes de data et l’intelligence artificielle. Il change presque en temps réel avec le modèle réel.

Toutes ses informations sont précieuses pour la performance, l’opération, le fonctionnement ou la rentabilité d’un projet existant ou en construction.

À l’avenir, la maquette numérique alimentera l’environnement de FM (facility management) avec les données sur la consommation d’énergie, les demandes de service et la maintenance préventive.

Le « next step » consiste à relier le BIM à la FM à l’échelle de la ville pas seulement à l’échelle du bâtiment.

2. Intelligence artificielle

Lors de la conception et de la construction d’un bâtiment, une grande quantité d’informations est collectée par le modèle BIM. L’interprétation et l’apprentissage de ces données permettent d’éviter les erreurs futures et d’améliorer le processus de conception et de construction. Cependant, la quantité de ces informations peuvent ralentir le processus si sont traitées avec es méthodes traditionnelles.

Le BIM assisté par l’intelligence artificielle est une tendance qui utilise ces vastes informations afin d’accélérer les temps de traitement des données et de rendre le processus de construction beaucoup plus efficace.

IA peut prendre décisions pour automatiser et améliore le process de construction.

3. La maquette numérique comme document juridique dans le process BIM

Actuellement en France il n’existe pas un cadre juridique pour le process BIM. Cependant les modèles BIM pourraient bientôt se voir attribuer le même statut officiel que les PDF pour la documentation 2D.

Reconnaître et standardiser les modèles BIM en tant que documents de construction juridiquement contraignants, de la même manière que les plans papier l’ont été dans le passé, rapprochera le BIM d’une pratique courante dans les projets de construction.

4. Accès facile aux modèles BIM dans les services cloud.

Au lieu que toutes les personnes impliquées dans un projet s’envoient des modèles mis à jour une fois par semaine. Les services cloud simplifient les projets de construction, ils permettent à une ou plusieurs équipes travailler dans le même modèle en temps réel. Tout le monde a accès aux dernières informations du projet et peut être certain qu’elles sont correctes, ce qui permet de terminer le travail plus rapidement.

5. Les robots arrivent au chantier de la construction

Dans le futur, sera plus courant à voir des robots dans les chantiers utilisant des modèles BIM pour effectuer des tâches de construction sur site.

À l’heure actuelle, seul un petit nombre des robots industriels sont déployés dans le secteur de la construction, et la plupart entre eux sont utilisés dans la production de préfabriqués.

Cependant, plusieurs entreprises travaillent actuellement sur le développement de robots mobiles pour le secteur de la construction

6. Impression 3D pour la construction de bâtiments.

Partout dans le monde, les gens essaient de construire des bâtiments à l’aide d’imprimantes 3D.

Des chercheurs californiens ont réussi à imprimer et à construire une maison en seulement 24 heures grâce à cette technologie. En Chine, de telles expériences ont été poussées encore plus loin, en utilisant une imprimante 3D pour produire jusqu’à dix maisons en une journée dans l’usine. De tels tests sont également menés en Europe.

Le matériau utilisé par l’imprimante 3D se compose de matériaux de construction recyclés, de matériaux restants de l’industrie et de ciment.

Les avantages associés à l’impression 3D comprennent :

  • Une réduction des déchets de matériaux
  • L’augmentation du recyclage.
  • Une plus grande liberté architecturale, avec les imprimantes 3D peuvent gérer des formes courbes qui sont plus difficiles à réaliser à la main.

7. La préfabrication

La préfabrication et la construction modulaire sont une tendance renouvelée grâce aux progrès du BIM.

Avec la maquette numérique, une conception précise et détaillée des composants du bâtiment permet qu’un nombre croissant de composants puissent être fabriqués hors site. La construction modulaire et préfabriquée peut réduire la durée de construction et augmenter son efficacité.

Les composants préfabriqués peuvent être construits dans des conditions d’usine optimales et les entreprises de construction n’ont pas à faire face à des facteurs limitants sur place, tels que les conditions météorologiques ou la lumière du jour.

8. Écoconstruction (Construction durable).

La construction durable est une tendance dans laquelle le monde de la construction évolue, vers des bâtiments durables, et énergétiquement performants.

Depuis le 1er janvier 2021, la nouvelle directive européenne est plus stricte sur la performance énergétique des bâtiments ; tous les bâtiments construits après cette date devront être écoénergétiques.

Il existe un certain nombre de certifications de construction durable avec différents domaines d’intérêt, tels que :

  • LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), est un système nord-américain de standardisation de bâtiments à haute qualité environnementale créée par le US Green Building Counsil en 1998. Son équivalent français est la Haute Qualité Enironnementale (HQE) créée en 2004
  • BREEAM (BRE Environmental Assessment Method) est la méthode d’évaluation du comportement environnemental des bâtiments développée par le Building Research Establishment, un organisme privé britannique de recherche en bâtiment.
  • Green Building est une organisation non gouvernementale environnementale mondiale de promotion de la qualité écologique des constructions, fondée en 2002

La numérisation peut aider à rendre la construction durable plus facile. Les outils de calcul environnemental peuvent produire des analyses du cycle de vie des bâtiments, calculer l’impact environnemental de différents bâtiments et aider à déterminer comment les entreprises peuvent réduire les émissions, en révisant leurs choix de matériaux ou leurs méthodes de production.

9. VR (Réalité virtuelle) /AR( Réalité augmentée) /MR (Réalité mixte)

L’utilisation de la réalité virtuelle (RV) dans les projets de construction est de plus en plus courante. Par exemple, vous pouvez maintenant faire une promenade en VR autour du bâtiment virtuel et voir à quoi il ressemblera une fois la construction terminée. La RV permet de mieux comprendre le projet pour toutes les personnes impliquées : constructeurs, décideurs et habitants. Cette technologie va connaître une forte expansion et la fonction sera intégrée aux téléphones mobiles. Au lieu de mettre une paire de grosses lunettes de réalité virtuelle, tout ce que vous avez à faire est de tenir votre téléphone.

La réalité augmentée (RA) signifie ajouter des informations numériques au monde réel qui l’entoure. Les utilisations de la RA dans la construction sont nombreuses. Par exemple, la technologie AR peut être utilisée pour illustrer des installations dans des bâtiments existants, comme la façon dont un tuyau traverse un toit ou un mur.

La réalité mixte (MR) est une combinaison de VR et de RA. Cela signifie que l’objet virtuel en question est si bien ancré dans la réalité qu’il semble faire partie du monde réel – tout comme un hologramme. Grâce à cette technologie, un propriétaire de bâtiment peut sortir sur son site, mettre ses lunettes et voir son bâtiment non encore construit à grande échelle. Vous pouvez voir à quoi cela ressemblera si vous apportez quelques modifications ou zoomez sur les détails. Vous pouvez même entrer dans la maison et en faire l’expérience avant sa construction, voir la vue depuis différentes fenêtres, vérifier comment le déplacement d’un mur affectera la sensation de la pièce ou regarder une coupe transversale du mur. Cette technologie sera également importante pour l’industrie de l’installation.

*Sources:

https://www.magicad.com/en/blog/2020/01/9-new-and-upcoming-construction-industry-trends-resulting-from-bim-adoption/

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2666165920300077

https://www.foundry.com/insights/vr-ar-mr/mixed-reality

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.