• tds image
  • tds image
  • tds image
  • tds image
CALCUL / SIMULATION

Tester un maximum de scénarii afin d’avoir un spectre de modification suffisamment large pour pouvoir anticiper les problèmes

  • AlbéaTémoignage client
    Albéa : « La simulation d’injection est déterminante dans notre activité »

    Implantation : Gennevilliers (Hauts de Seine)

    Contact : Mr Eric Kerman, directeur technique du Centre d’innovation et de développement d’Albéa

    Logiciels utilisés :
    AUTODESK MOLDFLOW SIMULATION PERFORMANCE

    Albéa est un leader mondial de l’emballage cosmétique: maquillage, parfum, soin du corps et du visage… Ses 16 600 employés servent leurs clients dans le monde entier, à partir de 38 sites de production en Amérique, Europe et Asie. Albéa est présent sur ce marché depuis 1965, sous divers pavillons, et son histoire est jalonnée de rachats successifs.

     

    Comment est organisé votre groupe et quelle est votre fonction ?
    Éric Kerman : Albéa est positionnée sur le marché de la beauté, et beaucoup de nos clients sont de très grands groupes : L’Oréal, LvmH, Procter et Gamble, Unilever, Avon… à titre d’exemple, nous avons récemment participé à la création du nouveau rouge à lèvres Dior. Mais le développement d’une innovation produit peut être initialisé de trois façons différentes. Le client peut nous contacter avec des attentes très précises et nous y répondons. Le client peut également arriver avec une idée et nous demander de la retravailler et de lui soumettre nos propositions. Ou encore, c’est notre service marketing qui imagine les produits de demain.
    Pour ma part, je m’occupe des développements produits et process pour nos deux principales activités: les tubes en plastique, et les emballages rigides comme les capots de parfum, les mascaras, les rouges à lèvres… Je suis responsable du centre d’Innovation et de Développement pour ces deux activités, et je dirige une équipe d’une quinzaine de personnes. Je travaille dans cette société depuis 26 ans et j’adore ce métier !

    Quelles sont les exigences spécifiques de ce marché cosmétique ?
    Éric Kerman : C’est un secteur en perpétuelle transformation, car les attentes des consommateurs évoluent en permanence. L’innovation est donc clé dans ce domaine. Nous devons toujours tout réinventer: nouveau packaging, nouvelle gestuelle, nouvelles solutions d’application, meilleure protection de la formule… le challenge est le suivant : il faut innover tout en réduisant les coûts de production. il y a un paramètre important que j’appelle le « QcD », c’est-à dire Qualité, coût et Délais : il faut produire de la qualité à moindre coût et le plus rapidement possible.

    Combien de temps prend le développement d’un nouveau produit ?
    Éric Kerman : Les temps techniques sont incompressibles dans notre domaine, et il faut donc compter entre six et neuf mois pour le développement d’un nouveau produit. Et pour être totale, une innovation se doit d’être accessible pour les petites comme pour les grandes marques. Dans ce registre, une innovation dont je suis particulièrement fier est notre mascara « 2 en 1 » : c’est à la fois une vraie innovation consommateur et un produit très abordable. Nous avons aussi des partenariats avec des clients intéressés par l’innovation et nous réfléchissons en permanence avec eux à l’avenir et au renouvellement de leurs produits. Nous réalisons aussi des enquêtes consommateurs pour détecter les nouvelles attentes. Nous travaillons sur des portefeuilles de projets d’innovation produits, qui deviendront par la suite des produits standards.

    Quels logiciels utilisez-vous pour le développement de vos emballages cosmétiques ?
    Éric Kerman : nous utilisons le logiciel de rhéologie Moldflow Insight Premium d’Autodesk depuis plus de quinze ans. Il nous est indispensable dans la simulation d’injection dans le cadre de nos développements, et nous y sommes très fidèles. Nous utilisons également Synergy d’Autodesk qui nous permet de lancer la préparation de la simulation. J’ai été un utilisateur de Moldflow mais aujourd’hui, en tant que directeur du centre d’innovation & Développement, je ne suis plus en contact direct avec ce logiciel.

    Il y a trois personnes dans mon équipe capables de faire de la simulation. Moldflow nous est utile à tous les stades de la vie d’un produit: très en amont pour anticiper d’éventuels problèmes, et en tant qu’outil d’analyse de risques pour valider les paramètres avant de lancer un projet. Moldflow est également performant à posteriori. En effet, nos usines peuvent nous consulter en cas de problèmes d’injection : défaut esthétique, problème de remplissage… Dans cette situation, nous effectuons une simulation a posteriori pour résoudre les problèmes qualité et process. Il est important de préciser que nous préférons évidemment réaliser la simulation en amont afin de vérifier que la pièce développée s’injecte dans de bonnes conditions. Et c’est tout l’intérêt de Moldflow !

    « Nous avons besoin d’un logiciel très performant, totalement fiable et nous l’avons trouvé avec Moldflow ».

     

    Quels sont les avantages de Moldflow ?
    Éric Kerman : Moldflow permet la visualisation des différentes étapes-clés de l’injection et il nous est alors possible de réaliser les corrections éventuelles en temps réel sur le modèle 3D de la pièce. Ainsi la pièce s’injecte mieux et présente moins de risques qualité, process ou esthétique. Nous vérifions également les performances du moule par rapport à nos évaluations initiales. En effet, si nous avons estimé un temps de cycle de 20 secondes et que cela prend en réalité 30 secondes, l’impact sera très important sur la rentabilité du projet. Les temps sont calculés en secondes et parfois même en dixièmes de seconde ! Cela signifie que nous avons besoin d’un logiciel très performant, totalement fiable – et nous l’avons trouvé avec Moldflow.

    Avez-vous suivi des cycles de formation sur l’utilisation de Moldflow ?

    Éric Kerman : Mes trois collaborateurs ont suivi des stages de 3 à 5 jours chez Aplicit. Ils ont chacun suivi des formations différentes selon leur niveau pour être opérationnels sur tous les modules de Moldflow. Aplicit est en charge de la maintenance et de la hotline. Depuis quelques années, nous installons nous- mêmes les nouvelles versions. Aplicit nous invite régulièrement à participer aux réunions du club utilisateurs et nous nous y rendons à chaque fois. Il y a quelques années, j’ai moi-même présenté un cas concret de simulation avec Moldflow au cours de l’une de ces réunions.

  • MapedTémoignage client
    Maped : retour d’expérience avec Autodesk Simulation Moldflow

    Implantation : Pringy (Haute-Savoie)

    Logiciels utilisés :
    AUTODESK Simulation Moldflow Insight Premium

    Contact: Mr François Aznar

    Depuis 2002, MAPED fait appel à Simulation Moldflow pour concevoir ses outillages et a ainsi développé un moule pour produire des bannettes courrier en PET bouteille recyclé. Ce produit a reçu en Allemagne le prix European Office Product Awards (EOPA) du meilleur produit écologique de l’année.

    « Une de nos particularités, c’est que nous gérons la totalité de la chaîne, du design jusqu’à la logistique client, plus précisément le design, l’emballage, la fabrication, les sites de protection, la logistique, la recherche…» explique François Aznar, chef de projet Recherche chez Maped. « Nous validons tous nos plans d’outillage et pour certains produits, nous fabriquons en interne. Ce qui explique que nous disposons d’un excellent retour d’expérience en injection face à la simulation avec le logiciel Moldflow ».
    L’entreprise Maped (Haute-Savoie) est parmi les leaders mondiaux des accessoires scolaires (compas, gommes, taille-crayons, ciseaux, instruments d’écriture, traçage) et de bureau (agrafeuses, perforateurs, articles de rangement…) . Créée en 1947, Maped  fabriquait à l’origine des compas en laiton et des petits mécanismes pour appareils photos. « Nous étions des mono-spécialistes du compas jusqu’en 1985 où l’actuel président  Jacques Lacroix a pris la main et décidé d’élargir le rayon d’action de la société ». Celle-ci passera d’un chiffre d’affaires de 15 millions de francs en 1985 à 160 millions d’euros consolidé groupe aujourd’hui. En 1993, Maped tout en continuant de maîtriser totalement la chaine de conception, a installé une usine en Chine afin d’accroitre sa compétitivité sur différents produits « Cette délocalisation en Asie a permis de créer de nouveaux emplois, au sein même du service R&D France.  En 1999, il y avait 8 personnes en R & D, aujourd’hui, nous sommes 25 ! ».
    A Pringy, Maped s’appuie sur des équipes dédiées, c’est-à-dire qu’en Open Space, l’entreprise dispose de la otalité de la chaîne de développement Produit avec notamment deux designers intégrés, une équipe de développement packaging et une unité prototype intégrée avec des imprimantes 3D, des fraiseuses… » Parfois, un acheteur de la grande distribution  vient nous voir le lundi et en fin de semaine, désire recevoir une réponse à son appel d’offres avec à minima un design propre, quelquefois des prototypes physiques. Si l’on veut tenir les délais, il nous faut impérativement garder ce service en interne pour disposer d’un packaging imprimé avec un traceur, une découpe de carton et un produit prototypé ou imprimé 3D et peint».

    Autodesk Simulation Moldflow pour concevoir les outillages du premier coup

    L’entreprise dispose de plusieurs sites de production en Allemagne, Chine, Argentine, Mexique avec environ 120 machines d’injection pour 2 000 tonnes de plastique transformées. « Cela peut paraître peu important pour les gros transformateurs, mais lorsque  vous avez des taille-crayons de 2 gr, cela représente 100 millions de taille-crayons. Sur le marché de l’écriture, nous employons des moules 24/32 empreintes avec des temps de cycle de 15 à 20 secondes. Les matières sont de type ABS, polypropylène, polycarbonates, polyamides et les matériaux recyclés ».
    Le Service R & D de Maped s’est équipé d’Autodesk Simulation Moldflow en 2002.  « Là encore, nous n’avions pas le choix ! Les grands groupes de distribution qui représentent jusqu’à 20% de notre chiffre d’affaires viennent nous consulter en Octobre-Novembre pour une livraison de produits en Mai et il y 6 semaines de livraison en bateau. Face à ces délais, nous ne pouvons pas nous permettre de faire de multiples itérations avec nos outillages. C’est tout l’intérêt de la simulation ! Chez Autodesk Simulation Moldflow, il y a un vrai savoir-faire, des modules extrêmement intéressants, des packages très attractifs. C’est un outil universel par rapport à certains de ses concurrents, enfin, il y a un atout très apprécié : le langage d’utilisation en français ».
    En 2002, Maped fait ses premiers pas avec une licence Simulation Moldflow avec 3 utilisateurs. Aujourd’hui, huit utilisateurs disposent d’une licence Autodesk Moldflow Insight (AMI), d’une licence Autodesk Moldflow Adviser (AMA), de 3 licences d’exploitation graphique Moldflow Synergy et d’une station dédiée au calcul en réseau. L’intégrateur Aplicit a conseillé Maped pour le choix de ce  solveur uniquement dédié à Insight, ce qui permet d’augmenter la productivité puisque tout le monde peut lancer des calculs et disposer assez rapidement des résultats. « Nous proposons la meilleure solution matériel adaptée aux besoins en calcul du client tout en respectant ses critères économiques » souligne Cédric Ségard, Ingénieur d’Application Simulation chez Aplicit Lyon. « En règle générale, il est rare de voir autant d’utilisateurs sur un même site. Chez Maped, la simulation, c’est vraiment un travail quotidien »

    Mettre le logiciel à la portée de tous les utilisateurs

    Au début la R & D s’appuyait sur quelques experts en simulation. Mais aujourd’hui, grâce aux dernières solutions proposées par Autodesk Simulation Moldflow, beaucoup d’utilisateurs l’utilisent directement sur leur poste. « Nous avons estimé qu’il existait plusieurs niveaux d’un logiciel de simulation et nous avons essayé de mettre le logiciel à la portée de tous les utilisateurs. Nous avons une vraie gestion intuitive et conviviale du logiciel, que ce soit adviser (AMA) ou Insight (AMI). Nous avons 5 à 6 personnes qui ont moins de 25 ans et il faut qu’ils s’attribuent très vite les outils grâce à une prise en mains rapide. Pour les débutants, l’objectif est d’éviter les grosses bêtises au point d’injection quand on commence les pièces en CAO » poursuit François Aznar. La pièce sort des mains des designers et du logiciel de design ; sur cette première CAO non dépouillée, le concepteur vérifie alors qu’il n’y a pas de pièges avec Adviser. « Nous avons mis au point des règles d’utilisation avec des « warnings » pour dire attention, vous avez 70 bars de pression, venez nous voir. Les utilisateurs plus expérimentés ou les référents experts qui maitrisent la simulation et l’injection dans l’atelier reprennent alors ces études sur Moldflow Insight ».
    Cette méthodologie se conjugue avec la formation réalisée à la fois en interne et par des intervenants extérieurs. C’est l’intégrateur Aplicit à Lyon qui intervient alors en proposant des journées de rappel comme l’explique Cédric Ségard, ingénieur d’application simulation : « Pour les utilisateurs avancés, nous réalisons même des formations adaptées en fonction des demandes des concepteurs. L’objectif, c’est qu’ils obtiennent la meilleure utilisation du logiciel par rapport à leurs attentes ».

    Un cas d’étude : la bannette de courrier en PET recyclée

    En 2006, Maped reprend la société allemande Helit (usine à Berlin) qui fabrique des accessoires de bureau, des bannettes, des porte-documents avec 150 000 unités produites/an. L’objet de l’étude Moldflow est une bannette courrier incassable en polystyrène Crystal, d’une épaisseur assez fine et avec des chemins d’écoulement importants. « L’objectif était, sans en modifier les formes, de réaliser cette bannette courrier en PET 100% recyclé issu de la récupération des bouteilles d’eau à un prix intéressant » souligne Jean Bardet, Expert plastique du Groupe Maped. « Moldflow nous a permis de dégrossir et d’aller assez loin dans la préconisation du design des outillages commandés ; nous avons pu corréler les résultats pour ce produit grand public qui est vendu 1,50 euros ».
    La première approche a été de réaliser plusieurs pièces pour comprendre l’injection délicate de ce PET Bouteille plutôt prévu pour l’extrusion : par exemple, il faut maîtriser la dessiccation sinon la pièce peut casser ou des bouchons peuvent se former au niveau de la vis d’injection, maîtriser la température du moule pour éviter le blanchiment de la matière et les collages au niveau du moule, la température de la matière et le temps de séjour dans la vis qui doit rester assez court. Ensuite, la conception de l’outillage devait permettre d’injecter correctement la pièce avec des circuits de refroidissement optimisés, une maîtrise des canaux chauds.
    En complément des essais, il s’est avéré nécessaire de réaliser une étude Moldflow.  « La première approche a été au niveau de la matière avec un R-PET qui existe dans la base de données. Mais tous les essais avaient été effectués avec un matériau N 067 avec des résultats très proches et lors des premières simulations sur Moldflow, j’ai retrouvé des résultats plus fiables » poursuit Jean Bardet. « Au départ, nous avons corrélé les résultats existants avec la bannette polystyrène avec une pression de 440 bars, une force de fermeture de 400 tonnes sachant qu’aujourd’hui cette bannette est injectée sur une presse de 275 tonnes. On peut estimer que les résultats réels sont 30% au-dessous de la valeur exprimée dans Moldflow. Ensuite, nous avons voulu valider les autres paramètres comme le temps de refroidissement (6 secondes) avec un circuit de refroidissement que nous avons reproduit, un cycle total de 18 secondes et une déformée acceptable de +/- 1,3 mm puisque ces produits sont empilables ».

    Simulation Moldflow : un formidable vecteur pour convaincre moulistes et injecteurs

    Ce qui intéressait le service R & D, c’était surtout la pression d’injection maximale car Maped dispose d’un parc de presses de 275 à 380 tonnes. « Nous avons regardé des solutions avec 1 point d’injection et jusqu’à 4 points d’injection. Chez nous, lorsque l’on reste en dessous de 50 bars, il n’y a aucun souci. De 50 à 70 bars, on se pose des questions et l’on cherche à rééquilibrer les points d’injection. Au-dessus de 70 bars, les études précédentes ont montré qu’il y a un petit danger et l’on doit intervenir pour réduire cette pression. Enfin, au-delà de 100 bars, on ne lance pas l’outillage ».
    Les résultats des simulations étaient les suivants : avec un point d’injection, la pression atteint 114 bars. Deux points d’injection donnent 71 bars et 4 points d’injection, 47 bars mais avec des problèmes comme les lignes de soudure et emprisonnements d’air.  « J’ai proposé une très bonne solution en injection séquentielle avec 37 bars et une force de fermeture de 160 tonnes. Mais, en Allemagne, les experts injection qui produisent ces bannettes depuis plus de vingt ans n’ont pas voulu se lancer dans cette opération qui supposait des investissements importants ».
    Le service R & D revient alors à la solution deux points d’injection en reprenant l’étude pour vérifier les températures : la température noyau varie de 44 à 68° avec des points très chauds peu acceptables dans les angles. « Nous avons rajouté un circuit de refroidissement sur les parois avec une eau à 15° qui nous a donné une température de noyau de 45° largement acceptable. Et un temps de cycle maîtrisé de 7 secondes au lieu de 6 auparavant. Nous avions cependant un souci avec une hausse de température au niveau des points d’injection et avons décidé de refroidir le moule au plus proche du problème. Enfin, nous avons vérifié la déformée qui restait dans le même écart acceptable ».
    Maped lance alors l’outillage avec ses préconisations et travaille en collaboration avec le mouliste, l’entreprise allemande, les injecteurs, le fabricant de canaux  chauds, pour définir le meilleur moule. « Le logiciel Autodesk Simulation Moldflow nous a permis de convaincre les divers intervenants, c’est très pédagogique » ajoute François Aznar. « Car il peut vous arriver de faire des préconisations qui ne rencontrent pas l’adhésion de tous » Il a fallu ensuite 4 mois pour réaliser le moule et le temps de cycle a été optimisé au bout de 4 mois. En 2011, l’entreprise allemande Helit a injecté 40 tonnes, en 2012, 100 tonnes et en 2013, 140 tonnes. Et cette corbeille à courrier Greenlogic a reçu le prix European Office Product Awards (EOPA) du meilleur produit écologique de l’année, pour l’injection de PET 100% recyclé issu de la récupération des bouteilles d’eau.
    Interrogé sur le retour sur investissement du logiciel, François Aznar avoue qu’il est très difficile d’avancer des chiffres mais donne cependant une comparaison édifiante : « avant l’emploi de Moldflow, nous avions 3 à 4 modifications liés aux problématiques d’injection sur les moules. Aujourd’hui, lorsque nous en avons une ou deux, c’est le bout du monde. Et nous évitons aussi beaucoup d’erreurs et de pièges de conception  »
    En conclusion, François Aznar rappelle que la simulation est avant tout un outil d’interprétation : « Attention, ce n’est pas la vérité ! Nous insistons bien au niveau de nos collaborateurs. Certains viennent nous voir en disant, j’ai un retrait de 1,3 mm, peut-on le ramener à 1,1 mm ? Pour le faire, il faudrait maîtriser de façon absolue les outillages, la matière… Nous n’avons pas voulu nous lancer dans cette voie. Autodesk Simulation Moldflow est un formidable vecteur pour convaincre moulistes et injecteurs. A tel point que parfois, ce sont eux qui sont demandeurs ».
    Pour le futur, le service R & D de Maped s’intéresse aux solutions Autodesk sur le cloud. « Ce pourrait être une bonne solution pour nous, à la fois en gain de temps de calcul puisque les ressources sont quasi illimitées mais également au niveau des prestations. Par exemple, nous pourrions avoir accès à des logiciels pas ou peu utilisés. En disant cela, je pense à la mécanique des fluides pour étudier la circulation de l’eau dans une empreinte ».

  • CG TECTémoignage client
    CG TEC: « La simulation est une vraie force »

    Implantation : Frasne (Doubs)

    Contact : Mr Eric Kerman, directeur technique du Centre d’innovation et de développement d’Albéa

    Logiciels utilisés :
    Autodesk Moldflow Simulation Insight Premium

    Contact : Mr Alexis Michaud, Responsable Process du bureau d’éudes

     CG.TEC est une entreprise spécialisée dans l’injection de matières thermoplastiques et thermodurcissables. Alexis Michaud précise : « nous fabriquons des pièces petites et précises, nous concevons et réalisons les moules à cet effet, ce qui nous différencie des autres injecteurs. L’entreprise, créée en 1997, est située à Frasne, dans l’arc jurassien des microtechniques, et emploie une quarantaine de personnes. CG.TEC développe ses activités en Europe, Amériques et Asie.

    Votre activité est-elle très technique ?
    Alexis Michaud : Notre activité d’injection, de micro-injection et de surmoulage est très spécifique. Nous travaillons pour des grands noms des secteurs médical, automobile, électronique, mécatronique, fluidique… ces domaines sont très compétitifs et exigeants. Nous comptons parmi notre clientèle Bosch, Acteon, Norgren, Delphi… Leurs attentes évoluent de manière très importante, voire exponentielle depuis cinq ans. Elles tendent à des réductions de coûts et de délais pour une qualité toujours accrue. La crise a apporté une pression supplémentaire qui se répercute sur le sous-traitant : tolérances au plan resserrées, voire irréalistes, appels de livraisons du jour au lendemain… aujourd’hui, nous savons que nous devons absolument nous adapter aux nouvelles exigences du marché.

    Comment faites-vous ?
    Alexis Michaud : Nous avons un bureau d’études et un atelier de réalisation de moules intégrés au sein desquels nous avons développé un véritable savoir- faire et des équipes expertes. Pour ma part, je suis responsable process au bureau d’études et je m’occupe de l’industrialisation des produits; j’ai achevé ma formation initiale avec un BTS en plasturgie. En l’espace de quelques années, les tolérances de 2/100e sont devenues monnaie courante. Les moyens de contrôle des cotes sont de plus en plus redoutables, c’est pourquoi nous avons besoin de logiciels parfaitement adaptés aux caractéristiques de notre métier.

    CGtech1

    Avez-vous des certifications ?
    Alexis Michaud : Absolument et c’est important pour nos clients, car les certifications sont des prérequis qui représentent presque l’équivalent de diplômes. Nous sommes certifiés iSo 9001 V 2000, iSo tS 16949, iSo 13485 et opérateur économique agréé pour l’exportation. En 2006 et 2010, nous avons remporté deux microns d’or sur Micronora pour des réalisations techniques. En 2008, nous avons reçu le Prix Allizé Plasturgie pour le développement économique et durable.

    Quel logiciel utilisez-vous ?
    Alexis Michaud : J’utilise le logiciel Moldflow Insight Premium d’Autodesk depuis 2009 et j’en suis le seul utilisateur, car il faut avoir une excellente connaissance de ces produits et une solide expérience pour savoir interpréter les résultats. Auparavant, nous utilisions des logiciels de dessin. Moldflow permet de simuler l’injection et d’anticiper les éventuels problèmes à venir, ce qui fait réellement la différence de ce logiciel. grâce aux simulations rhéologiques, nous pouvons réduire les mises au point du moule, à défaut de les éliminer totalement. Nous essayons pour cela à chaque fois d’anticiper les déformations et les valeurs de retrait alors qu’un très grand nombre de paramètres interviennent dans cette opération.
    Aussi, il est nécessaire de reboucler en permanence avec le réel pour que les valeurs soient pertinentes. Moldflow donne les tendances, le savoir-faire prend le relais.
    Les retouches du moule sont difficilement quantifiables au lancement du projet et peuvent impacter les budgets de façon conséquente. À savoir que le coût moyen d’un moule est de l’ordre de 20 000 euros, cela donne la mesure de l’enjeu. Tout concepteur aimerait réduire cette part d’incertitude à l’aide des simulations.

    « Avec Modflow, c’est réellement la simulation qui fait toute la différence. »

    Avez-vous déjà réussi à supprimer la phase de mise au point ? A sortir le produit du premier coup ? 
    Alexis Michaud : C’est très rare, mais cela a dû arriver. Avec la qualité et le niveau de moule que l’on a à faire, c’est exceptionnel que l’on soit au résultat du premier coup.

    En plus de la simulation, quels autres éléments avez-vous apprécié dans le logiciel Moldflow ?

    Alexis Michaud : préparer des modèles est devenu beaucoup plus simple. Aujourd’hui, la préparation des maillages ne prend qu’une demi-heure alors que cela nous demandait plusieurs heures auparavant

    Comment s’est passée la découverte de Moldflow ?
    Alexis Michaud : J’ai suivi un premier stage d’une semaine chez Aplicit grâce auquel j’ai pu acquérir une bonne connaissance du logiciel. Un deuxième stage de deux jours en 2012 m’a permis d’approfondir mes connaissances. Aplicit nous contacte régulièrement pour effectuer des mises au point et s’occupe de l’assistance technique et des mises à jour. Cédric Segard, notre interlocuteur chez Aplicit, m’invite chaque année à des présentations des dernières versions des logiciels autodesk, mais je n’ai malheureusement pas toujours le temps de m’y rendre.

    « Préparer des modèles est beaucoup plus simple avec Autodesk Simulation Moldflow Insight Premium. Aujourd’hui, la préparation des maillages ne prend qu’une demi- heure alors que cela nous demandait plusieurs heures auparavant. »

    Utilisez-vous d’autres logiciels?
    Alexis Michaud : oui, au bureau d’études, les deux autres collaborateurs conçoivent les moules et les périphériques sur le logiciel de dessin Visi de Vero France. L’interfaçage Visi/Moldflow fonctionne très bien, nous avons une « moulinette de transfert » efficace entre les deux. Nous possédons également une licence Synergy qui nous sert essentiellement à visualiser les résultats des calculs.

    Avez-vous l’intention d’utiliser un autre logiciel ?
    Alexis Michaud : Je suis déjà bien occupé avec Moldflow qui nous apporte toute satisfaction. Mais dans l’avenir, je pourrais être amené à découvrir un nouveau logiciel en thermique d’outillage de chez Autodesk.

Fabriquer des produits performants en créant rapidement des conceptions de qualité supérieure

SIMULATION MECANIQUE

SIMULATION MOLDFLOW

SIMULATION DE COMPOSITE

SIMULATION CFD

Créez des conceptions de qualité supérieure plus rapidement et proposez des produits plus performants grâce au logiciel de simulation Autodesk Simulation, composant de la solution Autodesk de Digital Prototyping.

  • Prévoyez le comportement de vos produits
  • Testez des concepts innovants
  • Optimisez vos conceptions dès les premières phases du processus de conception et d’ingénierie
  • Validez les produits afin de mieux comprendre les implications de vos choix de conception avant la fabrication
Simulation mécanique

Utilisez l’analyse par éléments finis (FEA) complète pour prévoir les performances du produit à l’aide d’analyses linéaires, non linéaires, thermiques et dynamiques. Optimisez les conceptions et validez le comportement des produits avant leur fabrication.

1. Simulation Mechanical
Présentation

Logiciel de modélisation et d’analyse d’éléments finis

Simulation Mechanical intègre le solveur MEF Autodesk Nastran afin d’offrir aux concepteurs, ingénieurs et analystes des outils rapides et flexibles pour l’analyse et la modélisation des éléments finis.

Explorez toutes les variantes pour des conceptions plus efficaces, analysez les performances du projet et créez une documentation cohérente pour vos projets hydrauliques, de transport et de développement territorial.

Fonctionnalités

Des outils d’analyse des vibrations

Le logiciel Simulation Mechanical permet aux ingénieurs de configurer facilement des simulations avancées avec des outils d’analyse des vibrations, y compris la simulation d’événements mécaniques, le solveur MEF Autodesk Nastran, des simulations multi-physiques, une prise en charge du format de données multi-CAO, des options de résolution dans le cloud et des compositions.[read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Création et analyse d’éléments finis


Maillage automatique


Générez des maillages dans la géométrie CAO et les contours 2D.


Maillage structuré


Contrôlez la taille, la forme et la qualité des éléments de modèle.


Réservoir à pression


Créez des réservoirs à pression et les composants associés.

Définition des pièces composites


Traitez les propriétés de chaque calque.

Solveur Autodesk Nastran


Contrôlez la taille, la forme et la qualité des éléments de modèle.

Analyse mécanique

Analyse structurelle non linéaire


Déterminez quand il convient d’exécuter une analyse non linéaire.

Analyse des vibrations


Identifiez les problèmes de vibrations linéaires et non linéaires.

Mechanical Event Simulation (MES)


Analysez les événements provoqués par le mouvement, prévoyez les contraintes.

Analyse thermique


Analysez le transfert thermique.

Simulation de fatigue


Déterminez la durée de vie des ensembles.

Etude de conception paramétrique


Analysez plusieurs versions d’un modèle de CAO Inventor.

Analyse de test de chute


Utilisez une interface intuitive pour les scénarios de test de chute.

Optimisation de la conception


Déterminez la conception optimale automatiquement.

DDAM


DDAM = Méthode d’analyse dynamique de la conception. Analysez la réponse aux chocs maritimes.

Phénomènes multi-physiques

Combinaison de types d’analyse


Exécutez des simulations multi-physiques.

Interopérabilité avec CFD


Tenez compte des charges thermiques et de pression liées à l’écoulement.

Interopérabilité avec Moldflow


Réalisez des simulations avec des propriétés de matériaux fabriqués.

Gestion des données et des résultats de simulation

Facteur de sécurité


Analysez et imprimez le facteur de sécurité.

Intégration de Vault


Gérez les données avec des fonctions de recherche et de contrôle des révisions.

Efficacité de l’utilisateur

Les outils SimStudio


Modifiez, simplifiez, réparez ou réalisez vos idées de CAO pour l’analyse MEF.

Interopérabilité avec Inventor


Partagez simplement les données de CAO et d’analyse MEF.

Importation multi-CAO


Echangez des données pour améliorer les décisions de conception.

Interface conviviale


Visualisez les résultats et créez des rapports.

Résolution flexibles dans le Cloud


Effectuez la résolution localement ou dans le cloud.

[/read]
Système requis

Configuration système Simulation Mechanical

Recommandations pour Autodesk® Simulation Mechanical 2016.

64-bit Windows:

Recommandations pour Autodesk Simulation Mechanical 2016[read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Système d’Exploitation
Windows® 7 Home Premium, Professional, Ultimate, ou Enterprise edition (SP1) ¹, 
Windows® 8
, Windows® 8.1, 
Windows Server® 2008 R2 SP1, 
Windows® Server 2012

CPU Type
Intel® Pentium® 4, Intel Xeon®, Intel Core™, AMD Athlon™ II, ou AMD Opteron™ ou plus (2 GHz Vitesse CPU ou plus) processor ¹

Memoire
2 GB RAM minimum ¹ ²

Espace disque
500 GB ou plus¹
30 GB minimum free Espace disque (8 GB free Espace disque for installation)

Carte Graphique
512 MB DRAM ou plus avec OpenGL®

Affichage
Résolution 24-bit couleurs avec 1,280 x 1,024 ou plus

Media
DVD-ROM³
Navigateur
Navigateur Web


¹ Autodesk recommande Windows 7 Ultimate (64-bit: SP1), un processeur Intel ou AMD 64-bit quad-core, et 16 GB RAM ou plus. De plus, pour lancer des analyses non linéaires ou transitoires sur des gros modèles, les caractéristiques du disque dur influent les performances et le temps de calcul. Un disque dur (SSD) ou RAID est recommandé dans ce sens. 

² Autodesk recommande les paramètres permettant à Windows de gérer la mémoire virtuelle manuellement. Il faut toujours qu’il y ait au moins le double de la RAM en termes d’espace disque dur disponible.

³ Autodesk Simulation Mechanical est disponible sur DVD ou via téléchargement.

[/read]

2. Autodesk Nastran In-CAD
Présentation

Solution d’analyse d’éléments finis intégrée à la CAO

Le logiciel Autodesk Nastran In-CAD, un outil d’analyse d’éléments finis (MEF) universel destiné aux ingénieurs et analystes, offre un large éventail de simulations reposant sur le solveur Autodesk Nastran.
Fonctionnalités
Le logiciel d’analyse d’éléments finis (MEF) Autodesk® Nastran® In-CAD utilise le solveur Autodesk Nastran et s’intègre aux logiciels compatibles afin de simuler des comportements réalistes. Simulez un large éventail de types d’analyses avant de lancer la fabrication.[read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Analyse avancée

Réponse en fréquence


Déterminez la réponse structurelle harmonique.

Analyse d’impact


Résolvez les événements d’impact et les tests de chute.

Modes normaux


Réduisez l’impact des vibrations.

Modes normaux de précontrainte


Examinez les fréquences naturelles influencées par la rigidité.

Fatigue de vibrations aléatoires


Evaluez la solidité structurelle à long terme.

Réponse statique non linéaire


Explorez les réponses dynamiques aux charges dynamiques.

Modèles de matériaux avancés


Modélisez des métaux, des pièces en caoutchouc et des tissus mous.

Expérience ouverte et intégrée

Intégration de SolidWorks


Effectuez des analyses plus avancées.

Solveur Autodesk Nastran


Pour obtenir des résultats précis d’analyse avancée.

Modélisation efficace

Modélisation de poutre


Utilisez l’optimisation de coupe ou de géométrie.

Boulon et connexion


Résolvez précisément avec moins d’éléments.

Analyse linéaire, de contrainte et thermique

Fatigue statique


Déterminez la structure de la durabilité.

Echange thermique


Eliminez les ruptures d’assemblage liées à une forte contrainte thermique.

Flambage linéaire


Examinez les structures pour détecter les modes de rupture soudaine.

[/read]
Système requis

Configuration système Nastran In-Cad

Il n’y a pas de recommandation liée à Autodesk Nastran In-CAD, en plus de celles liées à Windows. Ci-dessous, quelques indications pour une utilisation confortable de Autodesk Nastran In-CAD. [read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Station Minimale

Ordinateur, CPU : Intel Pentium ou AMD

Mémoire, RAM : 2GB

Carte graphique : Carte vidéo 256 MB

Disque Dur : 40GB espace libre

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 64-bit

Station Moyenne

Ordinateur, CPU : Intel Core i5/i7 – Dual ou Quad Core à haut vitesse horloge

Mémoire, RAM : 8GB

Carte graphique : 1GB mémoire vidéo dédiée

Disque Dur : 1TB SATA 7200RPM et 256GB SSD pour fichiers temporaires

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 Professional 64-bit, ou Windows 8 Professional 64-bit

Station Optimale

Ordinateur, CPU : Dual Intel Xeon Quad-core CPUs à haute vitesse horloge (3.5+GHz). ou Xeon 8-core CPU à haute vitesse horloge (2.8+GHz)

Mémoire, RAM : 32GB+

Carte graphique : 2+GB NVIDIA Quadro K4000 ou similaire

Disque Dur : 2TB 7200 SATA pour stockage et 512GB SSD pour fichiers temporaires
Note: La vitesse écriture élevée est critique (au moins 400MB/sec)

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 Professional 64-bit, Windows 8 Professional 64-bit, ou Windows 8.1 Professional 64-bit

Portable Minimum

Ordinateur, CPU : Intel Pentium ou AMD

Mémoire, RAM : 2GB

Carte graphique : Carte vidéo 256 MB

Disque Dur : 40GB espace libre

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 64-bit

Portable Moyen

Ordinateur, CPU : Intel Core i5 – Dual or Quad Core at high clock speed

Mémoire, RAM : 4GB

Carte graphique : 1GB mémoire vidéo dédiée

Disque Dur : 1TB SATA 7200RPM

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation : Windows 7 SP1 Professional 64-bit, ou Windows 8 Professional 64-bit

Portable Optimal

Ordinateur, CPU : Intel Core i7 – Dual ou Quad Core à haute vitesse horloge

Mémoire, RAM : 16GB+

Carte graphique : 2+GB NVIDIA ou équivalent ATI

Disque Dur : 512GB ou 1TB SSD.
Note: La vitesse écriture élevée est critique (au moins 400MB/sec)

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation : Windows 7 SP1 Professional 64-bit, Windows 8 Professional 64-bit, ou Windows 8.1 Professional   64-bit


La plupart des configurations machine, qui supportent Inventor ou SolidWorks (intégration oblige), permettent d’utiliser Autodesk Nastran In-CAD.
Néanmoins, moduler certains matériels peut faire une différence notable en terme de rendement et d’efficacité. Voici quelques suggestions:

• Ajouter de la mémoire (RAM) à la configuration minimale. Cela permettra de consacrer plus de mémoire à Autodesk Nastran In-CAD et de réduire l’utilisation de mémoire virtuelle, qui pénalise le temps de calcul.
• L’estimation de l’espace disque nécessaire est difficile, mais on en a jamais assez!
Cela est particulièrement vrai pour les gros modèles, si vous vous trouvez à la limite des capacités de disque dur, il faut nécessairement ajouter un nouveau disque ou changer pour une capacité supérieure. Des logiciels de compression de disque peut aussi aider, mais dégrade les performances.
• Acheter ou mettre à niveau votre version de Windows.

[/read]

3. Autodesk Nastran (Anglais)
Présentation

Trusted, accurate stress analysis software

Autodesk® Nastran® FEA solver software analyzes linear and nonlinear stress, dynamics, and heat transfer characteristics of structures and mechanical components. Part of the Autodesk solution for Digital Prototyping.
Fonctionnalités
Obtain accurate results to complex simulations. See how to accurately simulate real-world behavior, such as transient response and static fatigue, with advanced mechanical, dynamics, and thermal analysis.[read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Dynamic response

Normal modes


Resolve problems with noise and vibration.

Random vibration fatigue


Test the durability of a part under repeated loading.

Pre-stress normal modes


Simulate the preloaded structure.

Efficient analysis control

Mechanical, Nastran In-CAD


Use Autodesk Nastran as your FEA platform.

Autodesk Nastran editor


Gain greater control over FEA models and results.

Flexible usage


Flexible usage supports easy deployment (Availability depends on region or country).

FEA solutions

Linear static


Analyze and display stress, strain, and deformation.

Steady state heat transfer


Measure temperature distribution and heat flow.

Assembly modeling with contact


Model real-world assembly simulations.

Composites


Easily handle complex ply data.

Transient response


Analyze structure responses through time.

Frequency response


ADetermine the structural harmonic response.

Random response


Analyze structural response to loading.

Transient heat transfer


Determine temperature distribution over time.

Static fatigue


Determine durability of structures.

Pre-stress static


Model the effects of stress.

Nonlinear analysis

Linear/nonlinear analysis of buckling.


Determine the critical buckling load.

Nonlinear and transient responser


Analyze structures that exhibit nonlinear behavior.

Nonlinear surface contact


Simulate real contact between components.

Automated impact analysis


See realistic impact and drop test simulations.

Advanced material models


Simulate composites and hyperelastic materials.

[/read]
Système requis

Configuration système Nastran In-Cad

Il n’y a pas de recommandation liée à Autodesk Nastran In-CAD, en plus de celles liées à Windows. Ci-dessous, quelques indications pour une utilisation confortable de Autodesk Nastran In-CAD. [read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Station Minimale

Ordinateur, CPU : Intel Pentium ou AMD

Mémoire, RAM : 2GB

Carte graphique : Carte vidéo 256 MB

Disque Dur : 40GB espace libre

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 64-bit

Station Moyenne

Ordinateur, CPU : Intel Core i5/i7 – Dual ou Quad Core à haut vitesse horloge

Mémoire, RAM : 8GB

Carte graphique : 1GB mémoire vidéo dédiée

Disque Dur : 1TB SATA 7200RPM et 256GB SSD pour fichiers temporaires

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 Professional 64-bit, ou Windows 8 Professional 64-bit

Station Optimale

Ordinateur, CPU : Dual Intel Xeon Quad-core CPUs à haute vitesse horloge (3.5+GHz). ou Xeon 8-core CPU à haute vitesse horloge (2.8+GHz)

Mémoire, RAM : 32GB+

Carte graphique : 2+GB NVIDIA Quadro K4000 ou similaire

Disque Dur : 2TB 7200 SATA pour stockage et 512GB SSD pour fichiers temporaires
Note: La vitesse écriture élevée est critique (au moins 400MB/sec)

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 Professional 64-bit, Windows 8 Professional 64-bit, ou Windows 8.1 Professional 64-bit

Portable Minimum

Ordinateur, CPU : Intel Pentium ou AMD

Mémoire, RAM : 2GB

Carte graphique : Carte vidéo 256 MB

Disque Dur : 40GB espace libre

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation :Windows 7 SP1 64-bit

Portable Moyen

Ordinateur, CPU : Intel Core i5 – Dual or Quad Core at high clock speed

Mémoire, RAM : 4GB

Carte graphique : 1GB mémoire vidéo dédiée

Disque Dur : 1TB SATA 7200RPM

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation : Windows 7 SP1 Professional 64-bit, ou Windows 8 Professional 64-bit

Portable Optimal

Ordinateur, CPU : Intel Core i7 – Dual ou Quad Core à haute vitesse horloge

Mémoire, RAM : 16GB+

Carte graphique : 2+GB NVIDIA ou équivalent ATI

Disque Dur : 512GB ou 1TB SSD.
Note: La vitesse écriture élevée est critique (au moins 400MB/sec)

Carte Réseau : Nécessaire pour installation réseau et licence FlexLM

Système d’Exploitation : Windows 7 SP1 Professional 64-bit, Windows 8 Professional 64-bit, ou Windows 8.1 Professional   64-bit


La plupart des configurations machine, qui supportent Inventor ou SolidWorks (intégration oblige), permettent d’utiliser Autodesk Nastran In-CAD.
Néanmoins, moduler certains matériels peut faire une différence notable en terme de rendement et d’efficacité. Voici quelques suggestions:

• Ajouter de la mémoire (RAM) à la configuration minimale. Cela permettra de consacrer plus de mémoire à Autodesk Nastran In-CAD et de réduire l’utilisation de mémoire virtuelle, qui pénalise le temps de calcul.
• L’estimation de l’espace disque nécessaire est difficile, mais on en a jamais assez!
Cela est particulièrement vrai pour les gros modèles, si vous vous trouvez à la limite des capacités de disque dur, il faut nécessairement ajouter un nouveau disque ou changer pour une capacité supérieure. Des logiciels de compression de disque peut aussi aider, mais dégrade les performances.
• Acheter ou mettre à niveau votre version de Windows.

[/read]
Simulation Moldflow
Simulez l’intégralité de votre processus de moulage par injection de plastique et optimisez votre processus de conception de pièces, de conception de moules et de fabrication. Créez correctement des produits en plastique de haute qualité, dès la première tentative, et évitez tout défaut de fabrication potentiel, afin de réduire votre délai de commercialisation.

Moldflow
Présentation

Outils de simulation pour le moulage par injection de plastique

Les concepteurs, ingénieurs et analystes utilisent le logiciel de simulation de moulage par injection de plastique Moldflow® pour analyser et optimiser les conceptions de moules d’injection et de pièces plastiques, afin d’en faciliter la fabrication.
Fonctionnalités
Le logiciel Moldflow® offre des outils pour la conception de moules par injection et de pièces plastiques, ainsi que pour le processus de moulage par injection. Regardez les vidéos pour découvrir comment Moldflow, intégré à la solution de Digital Prototyping, permet d’éviter les défauts de fabrication potentiels et de commercialiser plus rapidement des produits innovants.[read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Moulage par injection

Traçabilité des défauts de surface


Affichez les trajectoires des polymères pour éviter les défauts de surface.

Chauffage par induction


Simulez le chauffage par induction électromagnétique des composants de moule.

Ouverture contrôlée des busettes


Prévoyez l’effet de l’ouverture et de la fermeture des busettes à vitesse contrôlée.

Moulage des thermoplastiques


Simulez et évaluez l’intégralité de votre processus de conception et de moulage.

Retrait et gauchissement


Dimensionnez précisément les pièces et les moules.

Refroidissement des moules


Capturez des techniques avancées de refroidissement.

Points d’injection


Réduisez les défauts de fabrication.

Orientation des fibres


Evaluez les propriétés de forme et de structure.

Thermoplastiques


Comparez les propriétés des matières plastiques et les conditions de moulage.

Défauts de moulage


Traitez rapidement les défauts de moulage.

Propriétés des matériaux fabriqués


Vérifiez les charges critiques avec des tests d’analyse de structure.

Visualisation des défauts


Visualisez les défauts de fabrication.

De la conception à la pièce


Réévaluez votre processus de moulage.

Injection bi-matières


Analysez le processus de surmoulage.

Biréfringence


Anticipez les problèmes de performances optiques.

Déplacements de noyaux unidirectionnels


Simulez la déflexion sur les pièces.

Optimisation de la validation

Module de structure


Vérifiez les performances de structure de votre pièce.

Canaux d’alimentation


Vérifiez le remplissage équilibré dans les moules à plusieurs empreintes.

Plan d’expérience


Déterminez la stabilité de votre processus.

Etude paramétrique


Optimisez les paramètres de moulage pour satisfaire des objectifs de qualité.

Processus de fabrication

Injection microcellulaire 3D


Effectuez des analyses du processus de moulage par injection microcellulaire en 3D.

Moulage par injection assistée gaz


Optimisez la forme des canaux et la pénétration du gaz.

Validation de la fabrication optimisée


Vérifiez les processus des composants optimisés. (vidéo : 1 min 59 s)

Compression / injection-compression 3D


Moulez et créez des pièces pour des applications spécifiques.

Insertions de pièce orthotrope


Simulez des insertions de fibres.

Simulation de moulage par bi-injection


Injectez deux matériaux dans une empreinte.

Efficacité de l’utilisateur

Outils SimStudio pour Moldflow


Créez, réparez et modifiez des conceptions de pièces et de moules en vue de générer une analyse.

Expérience utilisateur


Les nouvelles fonctionnalités améliorent la productivité lors des tâches de pré/post-traitement.

Interprétation des résultats optimisée


Les nouvelles cartographies offrent un meilleur aperçu des résultats de la simulation.

Productivité liée au maillage


Créez, réparez et affinez les maillages.

Options de résolution flexibles


Effectuez la résolution localement ou dans le Cloud.

Rapide et facile à utiliser


Obtenez de l’aide dynamique en temps réel.

Flexibilité du maillage


Flexibilité du maillage pour chaque application.

Bases de données de matériaux


Liste complète de matériaux pour la simulation de moules par injection.

Résolutions simultanées


Effectuez des résolutions d’analyses simultanées.

API


Interface de programmation d’applications > Automatisez et créez des outils personnalisés.

Rapports d’analyse


Partagez facilement vos résultats d’analyse Moldflow.

Intégration aux produits Simulation


Intégration à d’autres produits.[/read]

Système requis

Configuration système Moldflow

Configuration système Moldflow Synergy et Insight [read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Système d’Exploitation :
Windows 8 ou 8.1 (64-bit édition)
• Windows 8
• Windows 8 Pro
• Windows 8 Enterprise
Windows 7 (64-bit édition)
• Windows 7 Professional
• Windows 7 Enterprise
• Windows 7 Ultimate

Plateformes Windows supportées – Insight (solveur) :
Windows Server 2012 R2 (64-bit edition)

Important : Autodesk Moldflow Synergy – Interface utilisateur non disponible sous Linux.

Plateformes Windows supportées – Insight (solveur)
Red Hat Enterprise Linux 5.8 ou plus
Red Hat Enterprise Linux 6.2 ou plus
Red Hat Enterprise Linux 7.0
Bits : 64
Platforme : Processeur AMD ou Intel x86-64-bit

Spécifications Système sous Windows
Vitesse CPU : 2 GHz ou plus
Mémoire centrale (RAM) : 8 GB ou plus
Mémoire virtuelle/espace swap : 4 GB ou plus
Espace disque : 12 GB ou plus (au moins 2 GB pour l’installation)
Navigateur web : Internet Explorer 9.0 ou plus

Note : les produits Autodesk Moldflow 2016 ne sont supportés que sur des systèmes Windows 64-bit.

Logiciel complémentaire : DVD-ROM³
L’aide logiciel nécessite Microsoft Internet Explorer 9.0 ou plus. Tous les autres navigateurs INTERNET (Google Chrome, Firefox, Safari, and Opera) sont aussi supportés.
Les rapports générés par Autodesk Moldflow sont optimisés pour Internet Explorer 9.0 et Office 2010 (applications PowerPoint et Word).

Spécifications système pour Linux
Recommandations minimales et optimales pour le logiciel sous Linux :
Vitesse CPU : 1 GHz ou plus
Mémoire centrale (RAM) : 2 GB ou plus
Mémoire virtuelle/espace swap : 1 GB ou plus
Espace disque : 4 GB ou plus (au moins 600 MB pour l’installation)

Note : Plus il y aura de la mémoire physique disponible, meilleures seront les performances de Autodesk Moldflow Insight, notamment sur les gros modèles. Si vous pensez utiliser le solveur Cool (BEM) ou Warp sur des gros modèles, ou tout module 3D, il est fortement recommandé de disposer de 2.0 GB de RAM par processeur.

Espace disque
Ci-dessous, l’espace nécessaire installer Autodesk Moldflow Insight et ses compléments.
Autodesk Moldflow Synergy – Interface Utilisateur : 2.3 GB
Autodesk Moldflow Insight – Solveurs : 622 MB
Autodesk Moldflow Communicator : 1.0 GB

Note : Durant l’installation, il faudra disposer de l’espace double des quantités demandées ci-dessus.

Répertoire des projets
L’espace disque pour une étude dépend de l’analyse réalisée et de ses séquencements, ainsi que de la taille du modèle. Une analyse 3D Cool (BEM) ou 3D Warp d’un modèle important et complexe, peut nécessiter jusque 10 GB d’espace disque dans le répertoire projet.

Espace disque typique pour les études
Fill+Pack (20,000 éléments) | Midplane | 500 MB
Fill+Pack+Cool (BEM) | Midplane | 700 MB
Fill+Pack+Cool (BEM)+Warp | Midplane | 900 MB
Fill+Pack (20,000 éléments) | Dual Domain | 500 MB
Fill+Pack+Cool (FEM) (20,000 éléments) | Dual Domain | 1.5 GB
Fill+Pack (300,000 tétrahèdres)| 3D | 1 GB
Fill+Pack+Cool (FEM) (300,000 tétrahèdres) | 3D | 2 GB
Fill+Pack+Cool (BEM) (300,000 tétrahèdres) | 3D | 10 GB *1

1* – Toutes les analyses 3D Cool (BEM) demandent beaucoup d’espace dans le répertoire temporaire.

Graphics
Les informations liées au carte graphique constituent un minimum pour permettre une utilisation acceptable du logiciel.
• 512 MB DRAM ou plus, carte graphique OpenGL. Assurez vous de disposer des derniers pilotes de votre carte. Ceux-ci sont disponibles sur le site du fabricant ; bien suivre les instructions y figurant.
• Résolution 24-bit couleur à un minimum de 1280 x 1024.

Note : Autodesk ne recommande pas de carte graphique spécifique. Autodesk travaille quotidiennement avec les fabricants de carte pour résoudre tout souci observé sur un modèle de carte particulier. Néanmoins, nous ne pouvons garantir que tous les soucis soient résolus, car ils pourraient aussi être liés au pilote.

Recommandé
Le logiciel utilise les performances de l’OpenGL ; tout matériel disposant de performances dédiées à l’OpenGL et à la mémoire texte proposeront des rendements améliorés.

Cartes graphiques non supportées
L’utilisation des cartes graphiques (et pilotes) suivants peut entrainer des soucis :
Carte graphique : Geforce GT220
Pilotes :
320.18-desktop-win8-win7-winvista-64bit-englishwhql
320.49-desktop-win8-win7-winvista-64bit-englishwhql
331.65-desktop-win8-win7-winvista-64bit-englishwhql

Ces cartes, avec les pilotes associés, ne sont pas supportés par Autodesk Moldflow et sont donc à éviter absolument pour éviter les soucis.

[/read]

Configuration système Moldflow Adviser [read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Plateforme Windows supportées :
Windows 8 ou 8.1 (64-bit édition)
• Windows 8
• Windows 8 Pro
• Windows 8 Enterprise

Windows 7 (64-bit édition)
• Windows 7 Professional
• Windows 7 Enterprise
• Windows 7 Ultimate

Service Pack : SP1 ou +

Configuration système requise pour les plateformes Windows
Vitesse CPU : 2 GHz ou plus
Mémoire centrale (RAM) : 8 GB ou plus
Mémoire virtuelle/espace swap : 4 GB ou plus
Espace disque : 12 GB ou plus (au moins 2 GB libre pour l’installation)
Navigateur Web : Internet Explorer 9.0 ou plus

Note : Les produits Autodesk Moldflow 2016 ne sont supportés que sur des systèmes Windows 64-bit.

Logiciel complémentaire
L’aide logiciel nécessite Microsoft Internet Explorer 9.0 ou plus. Tous les autres navigateurs INTERNET (Google Chrome, Firefox, Safari, and Opera ) sont aussi supportés.
Les rapports générés paar Autodesk Moldflow sont optimisés pour Internet Explorer 9.0 et Office 2010 (applications PowerPoint et Word).

Espace disque
Ci-dessous, l’espace nécessaire installer Autodesk Moldflow Insight et ses compléments.
Autodesk Moldflow Adviser : 900 MB
Autodesk Moldflow Adviser avec intégration CAO : 950 MB

Note : Pendant l’installation, vous aurez besoin du double de l’espace disque spécifié au-dessus.

Graphics
Les informations liées au carte graphique constituent un minimum pour permettre une utilisation acceptable du logiciel.
• 512 MB DRAM ou plus, carte graphique OpenGL. Assurez vous de disposer des derniers pilotes de votre carte. Ceux-ci sont disponibles sur le site du fabricant ; bien suivre les instructions y figurant.
• Résolution 24-bit couleur à un minimum de 1280 x 1024.

Note : Autodesk ne recommande pas de carte graphique spécifique. Autodesk travaille quotidiennement avec les fabricants de carte pour résoudre tout souci observé sur un modèle de carte particulier. Néanmoins, nous ne pouvons garantir que tous les soucis soient résolus, car ils pourraient aussi être liés au pilote.

Recommandé
Le logiciel utilise les performances de l’OpenGL ; tout matériel disposant de performances dédiées à l’OpenGL et à la mémoire texte proposeront des rendements améliorés.

Cartes graphiques non supportées :
Carte graphique : Geforce GT220
Pilote :
320.18-desktop-win8-win7-winvista-64bit-englishwhql
320.49-desktop-win8-win7-winvista-64bit-englishwhql
331.65-desktop-win8-win7-winvista-64bit-englishwhql

Ces cartes, avec les pilotes associés, ne sont pas supportées par Autodesk Moldflow et sont donc à éviter absolument pour éviter les soucis.
[/read]

Simulation de composite
Concevez des laminés et réduisez les tests et le poids grâce à la simulation de matériaux composites. Simulez des laminés et le comportement d’un composant à l’aide de solutions structurelles simples. Excluez les modes d’erreur et déterminez les charges d’erreur grâce à des plug-ins solides et efficaces pour l’analyse par éléments finis.

1. Helius PFA

(couplage Moldflow / anglais)

Présentation

Powerful tools for progressive failure analysis

Helius PFA software, part of the Autodesk solution for Digital Prototyping, provides fast, accurate and flexible tools for enhanced FEA of composite structures, including progressive failure analysis.
Fonctionnalités
See how Helius PFA software provides accurate, efficient composite simulation and failure analysis to help you reduce testing and shorten design cycles. [read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Advanced Material Exchange

As-manufactured simulation using Moldflow


Import Moldflow data for improved accuracy.

Residual strains


Include manufacturing effects in your simulation.

Support for Moldflow materials


Incorporate Moldflow materials into your FEA code.

Multiple analysis types

Support for multiple materials


Use unidirectional, plain woven, and satin weaves.

Static analysis


Apply static loading and simulate progressive failure.

Explicit analysis


Simulate dynamic failure events.

Fatigue analysis


Determine the fatigue life of your structure.

Advanced composite analysis

Element deletion


Work within standards to remove simulation elements.

Progressive failure analysis


Simulate the progression of composite failure.

Composite delamination


Predict intraply and interply failure.

Reduced mesh sensitivity


Control material degradation for your structure.

Multiscale analysis


Start and spread damage at the fiber/matrix level.

Process efficiency

Convergence and computational efficiency


Increase the convergence rate of nonlinear FEA.

Simplified material input


Customize prepopulated material library, or use as is.

Direct FEA integration


Enhance existing Abaqus, ANSYS, or NASTRAN FEA.[/read]

Système requis

Configuration système Helius AME

System requirements for Autodesk Helius PFA 2016 [read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Platform System Requirements:
Windows 7 (64-bit): Home Premium, Professional, Enterprise, Ultimate
Windows 8 (64-bit): Windows 8, Pro, Enterprise, Windows 8.1
SLES 11 (64-bit)
RHEL 5, 6 (64-bit)
Abaqus 6.12-1, 6.12-2, 6.12-3, 6.13-1, 6.13-2, 6.13-3, 6.14-1, 6.14-2, 6.14-3
ANSYS 14.0 14.5, 15.0 (not supported on SLES and RHEL)
MSC Nastran 2013, 2013.1 SOL400 (supports SLES and RHEL, but not clusters)

Minimum System Requirements :
64-bit processor
Windows 7 or higher, SLES 11 or higher, RHEL 5 or higher
3 GB of free hard disk space
Microsoft .NET Framework Version 2.0 (For Windows platforms only)
Abaqus 6.12 or higher
ANSYS 14.0 or higher
MSC Nastran 2013 or later

Compatibility Information :
Autodesk Helius PFA is only compatible with Abaqus, ANSYS, and MSC Nastran.
[/read]

2. Helius Composite

(anglais)

Présentation

Practical tools for composite design

Helius Composite software offers detailed information on composite material behavior without the complexities of finite element analysis. Use Helius Composite to easily integrate materials into your Digital Prototyping process.
Fonctionnalités
See how Helius Composite software helps you understand the behavior of composite materials, laminates, and simple structures.[read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Features

Bolted connections


Build and size bolted joints.

Fabric Builder


Select fabric type and base to compute lamina properties.

Spring-in calculator for laminates


Predict laminate bending or warpage due to curing.

Material export to FEA


Export lamina to multiple FEA packages.

Customizable material library


Build an extensive database that suits your needs.

Laminate analysis toolset


Analyze laminates using a variety of methods.

Simple structure simulation


Understand structural behavior without FEA.

Composite design utilities


Tools to design, optimize, export to FEA, and more.

Composite engineering reporting


Document and share your work in multiple formats.

[/read]
Système requis

Configuration système Helius Composite

[read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Platform System Requirements :
Windows 7 (64-bit): Home Premium, Professional, Enterprise, Ultimate
Windows 8 (64-bit): Basic, Pro, Enterprise

Note : Autodesk Helius Composite is a 32-bit application, but it will install and run in a 64-bit environment.

Minimum System Requirements :
Windows 7 or later
Intel Pentium 4 (800 MHz or faster) or later
Microsoft .NET Framework Version 4.0
1 GB available hard drive space or higher
3 GB available RAM or higher
1024 x 768 monitor resolution or higher
Internet connection required for online license activation
[/read]

Simulation CFD
Les logiciels Simulation CFD et Flow Design fournissent des analyses d’écoulement de fluides et de transfert thermique précises et flexibles. Résolvez, analysez et prenez des décisions dès les premières phases du processus de développement de produits.

1. Simulation CFD
Présentation

Logiciel de calculs de dynamique des fluides

Le logiciel Autodesk® CFD offre des outils de calculs de dynamique des fluides et de simulation thermique pour vous aider à créer des produits de qualité. Combinez CFD Design Study Environment avec un solveur pour prévoir les performances du produit, optimiser les conceptions et valider le comportement du produit avant la fabrication.
Fonctionnalités
Le logiciel de calculs de dynamique des fluides Autodesk® CFD offre des outils de simulation thermique et d’écoulement des fluides pour vous aider à prendre des décisions dès les premières phases du processus de développement des produits. Regardez les vidéos pour découvrir comment explorer et comparer facilement les différents choix de conception et mieux comprendre les conséquences de ces choix avant de passer en phase de fabrication. [read more= »Voir les fonctionnalités » less= »Masquer »]

Différenciateurs clés

Préparation de géométrie avec les outils SimStudio


Modifiez, simplifiez, réparez et idéalisez la CAO pour CFD.

Connexion CAO


Créez des simulations associatives.

Script d’automatisation


Automatisez et créez des tâches personnalisées.

Design Study Environment


Utilisez des workflows intuitifs pour l’étude de conception.

Maillage automatique intelligent


Utilisez la géométrie et l’automatisation de maillage.

Options de résolution flexibles dans le Cloud


Effectuez la résolution localement ou continuez à travailler tout en effectuant la résolution dans le Cloud.

Secteur d’activité

Applications architecturales et fluides


Améliorez l’efficacité avec une conception optimisée.

Contrôle d’écoulement industriel


Optimisez vos appareils de contrôle d’écoulement.

Gestion thermique


Utilisez le Digital Prototyping pour les conceptions de gestion thermique.

Fonctionnalités clés

Autodesk CFD 2016


Accélération avec davantage de fonctionnalités.

Dissipateurs thermiques simplifiés


Simulez les performances des composants du dissipateur thermique.

Surface libre


Simulez les interfaces entre des liquides et des gaz.

[/read]
Système requis

Configuration système SIMULATION CFD

[read more= »Voir les recommandations » less= »Masquer »]

Avant de démarrer l’installation, il faut vérifier les éléments suivants:
• Votre système d’exploitation est bien permis pour votre logiciel.
• Vous disposez des capacités requises pour l’installation de Autodesk® Simulation CFD.

Système d’exploitation compatibles
• Windows® 8 et 8.1 Enterprise x64
• Windows® 7 Home Premium, Professional, Enterprise, Ultimate (SP0 or SP1 for x64)
• Système d’exploitation HPC (pour le solveur uniquement): Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012.

Note : Simulation CFD ne peut s’installer ou tourner sur Windows Server 2008.

Matériel suggéré
Avec de nombreuses configurations et matériels disponibles, ces informations sont assez larges, notamment pour proposer des configurations optimales. Au lieu de proposer une configuration minimale, il nous semble plus intéressant de vous proposer les configurations utilisées et validées par nos ingénieurs d’application Simulation.

Machine fixe recommandée :

• Modèle: HP Z620 avec Intel Xeon E5-2680 @2.7Ghz (8 cores)*
• RAM: +16GB
• Video: Nvidia Quadro 4000
• Disque Dur: 15K RPM Hard Drive
• *Si plus de vitesse est nécessaire (et possible!), ajouter un second E5-2680 pour un total de 16 cores

Portable recommandé
• Modèle: HP EliteBook 8570w avec Intel i7-3820m @ 2.7 GHz (4 Cores)
• RAM: 16GB
• Video: Nvidia Quadro K1000M
• Disque Dur: SSD

Matériel Additionnel
Affichage :
• Configuration 24-bit couleur à 1280 x 1024 ou plus
• 512 MB DRAM ou plus en carte graphique, avec OpenGL (recommandé)

Lecteur :
• DVD-ROM³

Navigateur (pour l’aide) :
• Windows Internet Explorer® 8 ou plus

Connexion Internet :
• Pour télécharger les mises à jour et accès aux forums et liens associatifs

Notes :

1.Autodesk® recommande les systèmes d’exploitation 64-bits, avec processeurs 64-bit, et un minimum de 12 GB RAM ou plus.
2.Autodesk® recommande Windows pour gérer la mémoire virtuelle. Il faut toujours prévoir au moins le double en capacité disque dure, relativement à la mémoire vive (RAM).
Lecteur DVD-ROM non nécessaire si installation par téléchargement préalable.

[/read]

Derniers Articles

Rappel sur les licences Autodesk
Rappel sur les licences Autodesk (souscription).

Rappel sur les licences Autodesk Les licences ont évolué chez Autodesk.  Le passage des licences monopostes à mono-utilisateurs n’est pas ancré encore dans les mentalités. Les licences, dites perpétuelles, pouvaient, une fois activées sur un PC, être lancée depuis n’importe quel utilisateur. Ce qui permettait au service informatique d’activer les licences en avance, l’utilisateur final n’avait rien de plus à faire que de lancer le logiciel. Désormais l’activation se fait en 2 étapes ; l’introduction du numéro de série puis la connexion de l’utilisateur avec son login et mot de passe. Cela sous-entend que l’utilisateur ait reçu au préalable les droits d’utilisation de cette licence par le coordinateur logiciel de ce compte Autodesk. Lors de l’achat d’une licence, Autodesk attribut les droits complets à l’utilisateur fournis. Ce dernier est dit « Administrateur du compte ». Il a les pleins pouvoirs mais aussi des obligations pour le bon fonctionnement. L’admin doit déclarer un coordinateur logiciel pour chaque contrat (sans […]

Read more

CFD 2017
Velan réduit le cycle de développement produit de six semaines grâce à l’outil Simulation CFD

Pour sa première utilisation de Autodesk Simulation CFD, Velan réduit le cycle de développement produit de six semaines     Velan Valve Corp, basée à Montréal, Québec conçoit et fabrique des vannes acier forgées et moulées et des purgeurs de vapeur pour une large gamme d’industries qui recherchent des équipements de niveau industriel-industrie pétrolière, gaz, industries chimiques et mines. Lorsqu’un de ses clients importants, Imperial Oil, recherchait une vanne sphérique forgée dotée  d’un  coefficient  de flux élevé-et rapide-l’équipe ingénierie de Velan a décidé qu’il était temps de voir ce que la solution Autodesk® Simulation CFD récemment achetée pouvait  leur apporter. Image, avec l’aimable autorisation de Velan Valve Corp   Stan Isbitsky, Responsable Etudes Senior chez Velan,  a installé le logiciel CFD et a commencé à travaillé avec PTC® Creo® (auparavantPro/ENGINEER®). « Pour augmenter le coefficient de flux de la vanne, nous avons testé une sortie en forme de fourche au lieu et place d’un simple alésage […]

Read more

Simulation Mechanical
Comment créer une bibliothèque de matériaux pour Autodesk Simulation Mechanical ?

Comment créer une bibliothèque de matériaux pour Autodesk Simulation Mechanical ?   SimMech est livré avec 2 bibliothèques directement accessibles dans le logiciel: – Autodesk Simulation Material Library : la première (historique) avec quelques centaines de références (comprenant des métaux et des plastiques) – Autodesk Simulation Plastics Library : la seconde, issue du couplage Moldflow, avec près de 10 000 matières plastiques.   Ces bibliothèques ne sont pas modifiables et doivent être utilisées telles quelles. Néanmoins, il est possible de créer sa propre bibliothèque de matières Voici les principales étapes de la création d’une bibliothèque personnalisée Tout d’abord, on définit le système d’unités d’entrées des données matières de la nouvelle bibliothèque   Puis on entre un nom pour cette bibliothèque   Pour ajouter un matériau à cette nouvelle bibliothèque  

Read more

Simulation Mechanical
Comment réaliser un couplage associatif entre Simstudio et Simulation Mechanical ?

Comment réaliser un couplage associatif entre Simstudio et Simulation Mechanical ?   Voici la manière de s’assurer un couplage associatif entre l’outil de correction et simplification géométrique Simtudio et Autodesk Simulation Mechanical. Les étapes à suivre : Lancer SimStudio Tools et ouvrir un modèle existant « .SimStudio » Réaliser ses changements sur la CAO Transférer la géométrie dans Simulation Mechanical via le complément « ADD-INS > Simulate in Mechanical »   De cette manière-là (et uniquement celle-ci), le paramétrage de l’analyse sera conservé. Note : Simulation Mechanical possèdes des valeurs par défaut qui vont écraser les paramètres durant le transfert : noms de pièces, couleurs et propriétés matière. Dans Simulation Mechanical, utilisez le menu « Outils > Options > Application Options > CAD Import > Global CAD Import Options » pour fixer les défauts choisis avant le transfert de SimStudio Tools vers Simulation Mechanical.

Read more