• tds image
  • tds image
  • tds image
  • tds image
INTEGRATION

Nous prenons en charge toute la phase d’intégration de vos logiciels :
Installation, Paramétrage (CAO, PLM, PDM), Développement spécifique, Reprise de l’existant, Mise en œuvre, Support site…

Installation
Paramétrage
Développement
Automatisation
Accompagnement
Votre installation clé en main

L’intégration : Installation, Paramétrage (CAO, PLM, PDM), Développement spécifique, Reprise de l’existant, Mise en œuvre, Support site.

Afin de vous permettre de vous concentrer tout de suite sur votre métier, nous prenons en charge toute la phase d’intégration de vos logiciels : Installation, Paramétrage (CAO, PLM, PDM), Développement spécifique, Reprise de l’existant, Mise en œuvre, Support site…

Nous installons et configurons pour vous le matériel informatique (serveurs, réseau, traceurs, stations de travail…) et les logiciels (logiciels CAO en poste seul ou en réseau…).

Dans le cadre d’une installation logicielle, nous pouvons intervenir sur place ou à distance (prise en main de votre ordinateur par internet).

Nous nous adaptons à vos contraintes, si vous avez par exemple un nombre important de postes à installer et que vous ne souhaitez pas bloquer l’activité de votre bureau d’étude, nous pouvons mettre en place un réseau parallèle au votre : nous installons votre configuration en toute transparence pour vous, vous pouvez continuer votre travail pendant ce temps là…

Paramétrage et développement personnalisé

Après l’installation de votre logiciel CAO, nous activons votre licence (obtention du code d’autorisation) et paramétrons pour vous les principaux réglages du plus simple au plus compliqué (Serveurs de gestion de données, PLM, stratégies d’utilisateurs réseau)

Pour débuter dans les meilleures conditions, nous vous guidons ainsi dans le paramétrage de l’espace de travail (barres d’outils, chemins d’accès, options…) et nous mettons à votre disposition des exemples et des gabarits.

Il faut avant tout distinguer le domaine du paramétrage de celui du développement.
Aujourd’hui grâce à l’évolution des standards du marché nous ajustons fréquemment les capacités du logiciel aux besoins de l’entreprise. De nombreux développements sous AutoCAD nous sont également demandés.

Notre connaissance des logiciels et notamment des solutions métiersnous permet de bien répondre à vos attentes, pour un moindre coût. Nos équipes bénéficient d’une longue expérience. Elles sauront vous proposer une boite à outil riche en utilitaires pour par exemple reconstruire un DWG à partir d’un fichier iso etc…

Nos prestations CAO

Nous répondons à vos besoins CAO les plus divers et vous proposons des prestations qui vous feront gagner du temps et de l’argent.

  • Reprise de l’existant
  • Vectorisation de plans
  • Prototypage
  • Rendu vidéo 3D
  • Correction de plans
  • Implantation
  • Rendu photoréaliste
  • Animations 3D
Concevez rapidement
Evitez les erreurs
Evaluez vos idées
L’indispensable simulation numérique
Plus léger, plus résistant, plus performant, plus compact, plus rapide à fabriquer, le tout bien entendu moins cher si possible ! C’est l’éternelle équation à résoudre pour tous les industriels depuis plusieurs années. La solution, ou plutôt l’une des solutions ?

Simuler virtuellement le comportement du produit dans son environnement final, voire les process utilisés pour le produire. Et répondre ainsi aux questions classiques : le produit répond-t-il aux contraintes inscrites à son cahier des charges ? Peux-t-on utiliser un matériau moins coûteux sans obérer sa résistance ? Une seule et grosse nervure de renfort ou deux plus petites ? Comment optimiser cette géométrie pour éviter une reprise d’usinage ?…

Conscients des enjeux, les entreprises manufacturières ont progressivement intégré cette démarche de simulation numérique dans leur process industriels. Calculs par éléments finis, de cinématique, de mécanique des fluides, etc. ont ainsi remplacé les tests physiques, les surdimensionnements rassurants, et les coefficients de sécurité au doigt mouillé plus fréquents que l’on ose bien le dire. Reste que la majorité de ces outils de calcul sont majoritairement utilisés par des spécialistes des éléments finis, experts en maillage, en mise en œuvre de solveurs… mais généralement déconnectés du bureau d’études où s’élaborent les concepts. Le cycle de développement d’un produit nouveau passe dans ce cas par une boucle plus ou moins efficace d’itérations essais-erreurs, et d’échanges de données entre bureau d’études et bureau de calcul.

C’est pour éviter cette dichotomie préjudiciable à la performance que les éditeurs de logiciels de CAO ont intégré dans leurs solutions des environnements d’analyse virtuelle.

Du calcul numérique au pré-dimensionnement

Les trois leaders de la CAO milieu de gamme Solidworks, Autodesk et Siemens PLM Software ont donc étoffé leurs logiciels respectifs de CAO de modules optionnels. Ceux-ci répondent à de nombreux cas de figure : analyse structurelle, thermique, mouvement, fatigue, fréquentielle, vibration, test de chute, refroidissement de systèmes électroniques, phénomènes linéaires ou non-linéaires, etc. Ainsi, une grande partie des outils de calcul réservés jusque-là aux logiciels spécialisés calcul sont désormais transposés dans les environnements de SolidWorks, Inventor et Solid Edge.
De quoi analyser la justesse géométrique de pièces unitaires voire, dans certains cas, d’assemblages de pièces. L’objectif est d’offrir un environnement de pré-dimensionnement aux concepteurs qui ont des connaissances fondamentales mais limitées dans le domaine du calcul numérique.
Evidemment, la prise en main de ces outils a été simplifiée. L’opérateur est guidé pas à pas dans la démarche, et il peut souvent rejouer des scénarios de calculs déjà établis pour des cas d’usage semblables.
Les étapes de préparation des modèles, ainsi que leur maillage sont le plus souvent automatisés. La mise en données du calcul est en effet la tâche la plus complexe et celle qui détermine la justesse de l’analyse. Les éditeurs proposent désormais des solutions capables d’analyser le modèle, de proposer certaines simplifications géométriques pour accélérer le calcul, et de mailler automatiquement selon plusieurs critères y compris celui de vos ressources de calcul. Les outils de maillage adaptatif ou « intelligent » ont en effet particulièrement progressé et répondent à une majorité de cas d’application. L’opérateur a d’ailleurs toujours la possibilité d’intervenir sur le modèle, de choisir la taille moyenne des mailles ou de raffiner une zone qu’il juge critique.

Les avantages de l’intégration

Sur le papier, les avantages d’intégrer une partie de l’analyse dès la phase conceptuelle sont nombreux. Il est ainsi possible de réaliser des tests qui prennent en compte un large éventail de paramètres pendant le processus de conception, comme la durabilité, la réponse statique et dynamique, le mouvement d’assemblage, les échanges thermiques, la dynamique des fluides et le moulage par injection de plastique. Les ingénieurs calculs sont ainsi déchargés de tâches de calcul à moindre valeur ajoutée et peuvent se concentrer sur des opérations exigeant leur expertise. Le pré-dimensionnement peut éviter bien des impasses technologiques ou des choix qui se révèleront fort coûteux en phase d’industrialisation.
Se poser les bonnes questions dès les premières esquisses et obtenir rapidement des réponses fiables impactent en effet fortement tout le processus industriel et la qualité finale du produit.
L’analyse numérique maîtrisée permet non seulement de répondre au cahier des charges initial, mais aussi de vérifier la « fabricabilité » du produit, d’éviter les reprises coûteuses, et, in fine, d’optimiser les deux étapes : conception et industrialisation. On peut également citer la possibilité de multiplier et d’évaluer des concepts novateurs, tout en facilitant la communication entre bureau d’études et ingénieurs calculs. Et pour de nombreuses entreprises qui ne disposent pas de département calcul, c’est une solution pour diminuer les coûts liés à son externalisation.

Astuces, tips CAO

  • images
    Géo-référencement BIM-SIG

    Géo-référencement BIM-SIG Comme promis lors de la publication de l’article read more →

  • fusion 360
    Correction d’un fichier CAO dans FUSION 360

    Correction d’un fichier CAO dans FUSION 360 Fusion 360 est read more →

  • revit 2019
    Paramétrage indépendant des catégories d’un projet lié dans REVIT

    Paramétrage indépendant des catégories d’un projet lié dans REVIT Le read more →

  • autodesk autocad
    AutoCAD 2020 mise à jour en 2020.1

    La mise à jour AutoCAD et AutoCAD LT 2020.1 est read more →

  • Autodesk Revit
    La problématique des marqueurs de coupe REVIT

    La problématique des marqueurs de coupe REVIT Il est possible read more →

  • Logo-Black-Woodwork
    Woodwork for Inventor mise à jour

    Woodwork for Inventor mise à jour Le bogue dans Autodesk read more →

  • autodesk moldflow
    Comment voir les éléments dans l’épaisseur sur un maillage 3D dans Moldflow Insight ?

    Comment voir les éléments dans l’épaisseur sur un maillage 3D read more →

  • IFC_ouvrir_icone
    Comment ouvrir un fichier IFC dans AutoCAD ?

    Vous recevez un fichier IFC et vous ne disposez que read more →

  • fusion 360
    Moldflow : Utilisation de Fusion pour vérifier la coïncidence d’assemblage

    Utilisation de Fusion pour vérifier la coïncidence d’assemblage Lors de read more →

  • bandoBIM
    Convergence BIM-SIG

    Convergence BIM-SIG Depuis la fin de l’année 2017, Autodesk et read more →

Gestion de données

GestionDonnees1La motivation de la mise en place d’un SGDT (Système de Gestion des Données Techniques) est le plus souvent stratégique, mais sa justification économique réside dans des gains opérationnels directs.

Dans votre processus d’ingénierie, un logiciel de gestion des données techniques fait progresser vos projets plus rapidement, avec plus de précision et une sécurité renforcées.

Le logiciel vous offre un emplacement centralisé pour gérer et suivre toutes vos données de conception, collaborer en temps réel, partager et réutiliser en toute sécurité des données au sein de votre entreprise. Résultat : des conceptions de meilleure qualité, moins d’erreurs et de retards et un cycle de développement des produits plus performant.

Les principaux avantages :

Ne changez pas vos méthodes de travail, améliorez-les en continuant à utiliser vos applications habituelles.
Collaborez en temps réel.
Découvrez comment différentes équipes peuvent travailler ensemble et simultanément sur un même projet de conception.
Organisez vos travaux pour pouvoir les réutiliser.
Accédez rapidement aux données dont vous avez besoin pour éviter d’avoir à recréer des travaux déjà effectués.
Préservez la sécurité de vos idées, à chaque révision.
Maîtrisez les itérations de conception en toute facilité.
Installation ultra-rapide.
Profitez d’une solution de gestion des données produit prête à l’emploi.


Un projet?

CONTACTEZ-NOUS

Derniers Articles

images
Géo-référencement BIM-SIG

Géo-référencement BIM-SIG Comme promis lors de la publication de l’article « Convergence BIM-SIG » du mois dernier, vous trouverez ci-après les règles permettant le géo-référencement des maquettes Revit pour une visualisation dans ArcGIS Pro. Notes liminaires : Le point de base Projet Le point de base du projet est défini en (X ; Y ; Z ; angle) avec Z correspondant à l’élévation en mètre par rapport au niveau NGF du projet.   Le point topographique Le point topographique est positionné sur le « Point de base du projet ». Nota : Le « Point de base du projet » et le « Point topographique » doivent être « verrouillés » après saisie des coordonnées, afin d’éviter des déplacements accidentels.   Le point de base du projet Une fois ces prérequis paramétrés vous pouvez saisir les coordonnées du/des point/s de Base dans la maquette Revit. Ces coordonnées X,Y,Z doivent être en Lambert 93. Deux solutions s’offrent à vous: Soit à partir d’un point remarquable (1 coordonnée du bâtiment et un […]

Read more

Archicad
Archicad plante à l’insertion d’une menuiserie

Archicad plante à l’insertion d’une menuiserie Il arrive qu’Archicad plante à l’insertion d’une menuiserie issue de la bibliothèque FRA-SUI, sans raison particulière ni message d’erreur. En fait cela vient de la structure composite du mur : la menuiserie fait planter Archicad car il n’y a pas de couche « Ame » dans la structure du mur. Pour pouvoir insérer la menuiserie, il faut obligatoirement paramétrer une couche « Ame ». Ce bug survient : – avec tous les types de fenêtre de la bibliothèque FRA-SUI – avec la porte extérieur de la bibliothèque FRA-SUI. A bientôt sur le blog Aplicit !

Read more

fusion 360
Correction d’un fichier CAO dans FUSION 360

Correction d’un fichier CAO dans FUSION 360 Fusion 360 est un outil qui va vous permettre de corriger les éventuelles erreurs de votre CAO. 1ère étape : rechercher les erreurs Dans l’onglet « Model / Inspect », la fonction « Validate » va vous permettre d’identifier les zones problématiques. Les zones problématiques se mettent dans une couche isolée dans l’arbre de construction. La pièce est donc devenue surfacique. 2ème étape : correction des erreurs La correction des erreurs pourra se faire à l’aide de l’onglet « Patch » Les fonctions suppression d’une face, création d’une face de fermeture et coudre les faces sont très utiles pour corriger les erreurs. La création d’une face de fermeture va vous permettre de combler les trous. La fonction coudre vous permettra d’avoir une unique surface : Après correction la pièce redevient volumique :

Read more