Architecture et Construction

Cet article fait partie de nos archives.
Retrouvez nos dernières FORMATIONS et tous les événements du monde de la CAO SUR CETTE PAGE!

Archi Concept : vers la modélisation des données du bâtiment

Pour mieux vendre et concevoir ses projets logistiques, Archi Concept a choisi Aplicit et la suite Autodesk Building Design Suite Premium : images réalistes convaincantes, modélisation 3D intelligente, associativité bidirectionnelle, format DWG… Autant de fonctionnalités qui lui permettent de garantir qualité, coûts et délais.

Archi Concept Aplicit Autodesk RevitMerignac (33) « Même les plus grandes bases logistiques ne sont pas incompatibles avec une esthétique, voire une certaine originalité… La plate-forme est alors envisagée comme un trait qui va changer, une ligne sobre et épurée sur laquelle il est possible de jouer, à travers les couleurs et les matériaux» En quelques mots, Jim Watson, architecte et chef d’agence explique la philosophie d’Archi Concept, agence d’architecture spécialisée dans les projets logistiques de grande envergure.

« L’architecture logistique a été un marché porteur jusqu’en 2008. Aujourd’hui, ce marché redémarre mais avec des projets plus petits. Auparavant, les études concernaient des bâtiments de 24 000 à 35 000 m2. Actuellement, c’est plutôt de l’ordre de 15 à 18 000 m2. Et là, le critère numéro un, c’est le prix !»

L’agence est également présente dans le domaine tertiaire avec la conception de bureaux. «Nous travaillons alors avec un unique promoteur, d’où une concurrence moindre. Les critères de qualité sont plus élevés tandis que de nombreux projets restent bien souvent au stade de l’étude».

Créée en 1993, Archi Concept réalise un chiffre d’affaires d’environ 1 million d’euros et emploie 14 personnes ; des architectes concepteurs aux responsables administratifs chargés de monter les dossiers, en passant par les ingénieurs (bureau et chantier), les dessinateurs, et les infographistes. L’agence fait également partie des rares cabinets à intégrer les compétences d’architectes d’intérieur

Vers la modélisation des données du bâtiment (BIM)

Concevoir une plate-forme logistique exige de prendre en compte l’ensemble des besoins de l’utilisateur, tout en se pliant à des normes de plus en plus drastiques : environnement, sécurité, pollution, circulation, défense incendie… On citera par exemple les réalisations d’Archi Concept pour le groupe Deret à Orléans ainsi que la plate-forme logistique livrée par Sogaris : cette plate-forme urbaine de Marseille-Arenc, développée en partenariat avec la SNCF occupe 41 400 m2 dans le 2ème arrondissement de Marseille, sur un nœud autoroutier à proximité des infrastructures portuaires. Cette plate-forme répond aux objectifs de développement durable, notamment de réduction de l’empreinte écologique avec un process de récupération des eaux de voiries tandis que le dernier bâtiment (18 000 m2) est équipé d’une centrale photovoltaïque de 5 100 m2 en toiture.

Archi concept Aplicit Revit«Pour de tels projets, il faut compter 2 à 3 mois de conception et dessin, un an pour les études d’environnement et 7 à 8 mois pour la construction» Les premières esquisses sont réalisées à la main mais très vite, les dessinateurs assistés des logiciels Autodesk prennent la suite. «Dès la création de l’entreprise, nous avons fait le choix d’AutoCad. A l’époque c’était AutoCad LT » se souvient Jim Watson. « Puis nous sommes passés en 2005 à Autodesk Building Design Suite Premium qui inclut Revit Architecture».

L’objectif d’Archi Concept était de disposer d’une maquette volumique pour étudier le projet en liaison avec les esquisses et croquis d’ambiance. «C’est la tendance qui nous vient du monde industriel : un modèle 3D unique. Nous cherchions un logiciel qui pouvait tout intégrer : Autodesk Building Design Suite Premium faisait déjà ce que beaucoup de logiciels sur le marché promettaient de faire ! »

Dans ce concept de modélisation des données du bâtiment (BIM), Archi Concept n’utilise à ce jour que la partie architecture. Cinq personnes ont été formées avec l’aide de l’intégrateur Aplicit : «Ce logiciel est très intuitif. Cela dit, au début nous avons dû faire appel au savoir-faire des techniciens d’Aplicit à plusieurs reprises. Ceux-ci ont été constamment à notre écoute et lorsqu’on se lance dans un tel projet, cet appui est appréciable ».

Des images réalistes dès le début du projet

VUE INTERIEURE 02 aDès le début d’un projet, les images photo-réalistes sont mises à contribution pour fournir de superbes présentations graphiques au client ou au prospect. «Nous proposons des visualisations de qualité au plus tôt pour assister la commercialisation du projet. Ces images de synthèse avec l’insertion dans les divers environnements nous permettent de mieux vendre nos idées face aux grands groupes d’ingénierie. Car l’expérience montre que le client peut flasher sur une image. A l’époque, nous faisions partie des rares entreprises à proposer de tels documents. Aujourd’hui, certes, c’est devenu plus courant mais ces images restent cependant indispensables».

Le gain de temps est indéniable avec les esquisses : «nous sommes capables de boucler une esquisse pour un projet en une semaine » Les dessinateurs apprécient la facilité d’emploi et la rapidité de modifications des images : « celles-ci s’effectuent bien plus rapidement qu’à la main. C’est simple, là où auparavant, nous sortions 1 à 2 variantes d’un projet, nous sommes capables d’en proposer 4 à 5 » Les utilisateurs mettent en avant la richesse de la bibliothèque de textures que l’on peut compléter à volonté et la possibilité de simuler l’ensoleillement lors de l’aménagement des bureaux.

Déceler au plus tôt d’éventuelles erreurs grâce à la 3D

Ensuite, c’est le travail de conception proprement dit qui prend forme. Dans l’agence, un dessinateur suit un projet du début jusqu’à la fin. Il dessine tout de suite en 3D et extrait ensuite les plans, les informations 2D de ces maquettes. « Là, Revit nous apporte son associativité bidirectionnelle. C’est à dire que toute modification apportée sur la maquette 3D est automatiquement répercutée sur le 2D. D’où des plans cohérents. Et cela, croyez-moi c’est précieux !». Autre gain important : la qualité des réalisations avec la détection au plus tôt d’éventuelles erreurs. «Avec la 3D, je me souviens avoir identifié certains éléments supérieurs d’escaliers qui passaient l’un devant l’autre».

Aplicit AEC Building Design Suite Archi ConceptEn même temps, les ingénieries MEP (climatisation, parcours de chemin de câbles, tuyauteries, sprinklers) et ingénierie structure sont confiés à des bureaux d’études et intervenants extérieurs. «Là, nous apprécions les échanges grâce au format de fichiers leader du secteur qu’est le DWG».

Dans l’avenir, Jim Watson compte bien exploiter d’autres ressources du logiciel. «Je m’intéresse aux différents groupes de discussion autour de Revit. Et je regarde notamment avec intérêt tout ce qui est relatif à la quantification des matériaux de construction. Il y a là des gains énormes à réaliser».

Plus d’informations sur Archi Concept : www.archiconcepteurope.fr

Une réaction sur “Archi Concept : vers la modélisation des données du bâtiment”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.