Architecture et Construction

Cet article fait partie de nos archives. Vous cherchez des solutions à vos problèmes ou des infos sur une version plus récente?
Parcourez SUR CETTE PAGE l’ensemble des articles de nos experts à propos de REVIT (dernières et anciennes versions)!

Atelier 3 passe à la 3D avec Revit Architecture

Pour travailler plus rapidement, disposer de toutes les vues et montrer les projets aux clients en les faisant tourner à l’écran, le cabinet d’architecture Atelier 3, avec l’aide d’Aplicit, a choisi Revit Architecture pour passer à la 3D. Les premiers résultats sont impressionnants.

3D avec Revit Architecture

Atelier 3 à St Raphaël (83) est une petite structure créée en 2002 par trois associés, deux architectes et un économiste de la construction. « Depuis, l’un des architectes est parti à la retraite » souligne Arnaud Cauwel, architecte DPLG. « Notre domaine, c’est essentiellement le privé avec pour la période 2009-2010, près de 95% de villas en neuf et rénovation. La crise nous a depuis contraints à nous diversifier dans d’autres secteurs comme le tertiaire, le commerce, les cliniques vétérinaires… »

Dans ce secteur, les commandes se font par le bouche à oreille. « Ce n’est pas tant le prix qui fait la différence car les clients procèdent tous par appels d’offres. Ce sont plutôt les esquisses, les idées qui font que l’obtient ou non un contrat »

3D avec Revit ArchitectureC’est là que la CAO entre en jeu. « Jusqu’alors, j’utilisais un logiciel de CAO Architecture en 2D. Un travail de fou : lorsque vous travaillez en 2D pour réaliser un permis, un plan d’exécution, il vous faut travailler plan par plan, façade par façade… Une perte de temps phénoménale ! »

Arnaud Cauwel décide donc de se lancer dans la 3D : « Ma démarche peut être qualifiée de basique : je pars du 2D pour arriver à la 3D ; le gain est essentiellement là. Je désire simplement travailler plus rapidement sur un projet, disposer de toutes les vues et montrer ce projet à un client en le faisant tourner à l’écran » Notre architecte choisit alors Revit Architecture dans la gamme Autodesk. « J’avais assisté il y a quelques années à une conférence/démonstration sur internet et je m’étais aperçu qu’il y avait un plus. Revit Architecture apporte une approche ciblée de notre métier d’architecte. C’est un logiciel qui a été réfléchi par rapport à notre utilisation »

Début 2013, Arnaud Cauwel décide alors de suivre une formation d’une semaine chez son revendeur Aplicit à Lyon. « A l’époque, les intempéries ont fait que nous nous sommes retrouvé à deux pour bénéficier de l’assistance du formateur. Cette prise en main, dans des conditions idéales, avec un formateur compétent s’est effectuée très vite. Nous avons monté un projet, analysé toutes les phases, simulé les éclairages naturels, effectué des coupes, des perspectives, avons regardé également les problèmes d’impression…Toutes les bases pour bien exploiter le logiciel ».

3D avec Revit ArchitectureArnaud Cauwel est aujourd’hui en montée en puissance. « Il faut avouer que je suis un peu débordé par le reste. Je passe en effet beaucoup de temps à faire du relationnel, à suivre les chantiers… Disons que la CAO n’est utilisée que pendant 20% de mon temps. Et je pense que j’utilise actuellement 5 à 10% des fonctionnalités de Revit Architecture »

Ce qui n’empêche pas des résultats déjà impressionnants. « Sur deux petits projets, j’estime le gain de temps par rapport à la 2D à 75%. C’est énorme. J’apprécie beaucoup l’associativité 2D/3D qui fait qu’une modification sur le 2D est automatiquement reportée sur l’ensemble des vues du projet. Un gage de qualité et de fiabilité ». Arnaud Cauwel attend également des gains avec l’intégration prochaine sur le modèle 3D des résultats de calcul (structure, acoustique, thermique) confiés aux bureaux d’études extérieurs.

Reste à utiliser la possibilité de montrer aux clients de belles images, plus faciles à interpréter que des plans 2D : « Je n’utilise pas encore le logiciel d’animation et de rendus 3ds Max Design mais il est certain qu’il sera plus facile de montrer un projet 3D en vues réalistes, de le faire tourner devant le client pour prendre des décisions, de pratiquer une interaction en direct ». Et là, en plus de l’aspect commercial, les gains paraissent d’ores et déjà évidents : « Auparavant, il m’arrivait de travailler une journée entière pour proposer une vue en perspective de qualité ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.