Revit – Le Retro BIM-GEM

Ou comment intégrer les données suffisantes et nécessaires à la Gestion, à l'Exploitation et à la Maintenance des bâtiments existants

Nombre de réalisations architecturales sont d'ores et déjà "sorties de terre" et une très large majorité de ces projets ont été conçues et réalisées sans processus BIM ni même de maquette 3D. Mais est-ce une raison pour ne pas se servir de ces nouvelles technologies qui offrent de multiples opportunités d'optimisation ? Une solution existe, le Retro BIM-GEM.

Où les faire ?

En tout et pour tout, les phases de conception et de construction de représente que 10 % du temps de vie d'un bâtiment et que 25% du coût global de la construction (cf. tableau ci-dessous). Par ailleurs, ces phases ont fait l'objet de nombreuses optimisations qui s'opèrent déjà. Le cycle de vie d'un bâtiment et le coût associé à chacune de ses phases montre que les économies d'échelle pourraient se faire, surtout lors de la phase d'exploitation du bâtiment.

Alors quoi faire ?

Les efforts à réaliser permettant une optimisation de la Gestion, de l'Exploitation et de la Maintenance ne doivent pas être supérieurs aux gains substantiels recherchés.

On ne cherche pas à obtenir la même maquette que celle issue d'un processus BIM de conception/construction. Ces maquettes portent, par ailleurs, beaucoup de données non exploitées et non exploitables qu'il est nécessaire de purger pour pouvoir les utiliser correctement.

On ne peut pas envisager non plus de lancer des campagnes d'acquisition de données sur l'ensemble des éléments constitutifs du bâtiment. En effet, modéliser des chemins de câbles ou même les gaines de soufflage et de reprise du système de ventilation va nécessiter une débauche d'énergie considérable pour une valeur ajoutée plus que négligeable. Ce serait une gabegie financière.

Il faut donc définir ce qui doit être intégrer dans la maquette à des fins utiles mais surtout ce qui ne doit pas l’être.

Définir "les règles du jeu" est donc primordial, une BIM-GEM convention (Gestion-Exploitation-Maintenance) est incontournable. Elle garantit que les efforts à réaliser vont permettre d’obtenir le résultat attendu.

Surtout comment faire ?

La convention BIM-GEM détermine donc quelles sont les éléments à intégrer. Revit et ses modules MEP vous permettent, une fois que vous avez établi ce niveau de détail et d'informations, de relier via des "connecteurs" les éléments les uns aux autres sans pour autant devoir tracer l’ensemble des réseaux qui constituent ce "système".

Un système électrique ne nécessite que :

  • Le tableau divisionnaire
  • Les coffrets
  • Les groupes de luminaires
  • Les prises

Un système de génie climatique type ventilo-convecteur ne nécessite que :

  • Le tableau divisionnaire
  • Le groupe froid
  • La chaudière
  • Les ventilo-convecteurs

Un système de génie climatique type VRV/DRV ne nécessite que :

  • Le tableau divisionnaire
  • L’unité extérieure
  • Les unités intérieures "splits"

Un système de génie climatique type Centrale de Traitement d’Air ne nécessite que :

  • Le tableau divisionnaire
  • La CTA
  • Les bouches de reprise
  • Les bouches de soufflage

Nota: Chacun des types de système détaillé ci-dessus doit bien entendu intégrer les connecteurs Revit adéquates.

Dans quel but ?

De ne modéliser que les équipements sous contrat de maintenance par exemple afin d'en optimiser le coût de maintenance.

Le temps d'intervention consacré à la maintenance corrective est considérable. Il l'est d'autant plus que, souvent les équipements sur lesquels intervenir ne sont pas localisés dans la maquette et que les organes de coupure ou le tableau divisionnaire desquels ils dépendent ne sont pas identifiés et encore moins localisés. Ces lacunes dans les maquettes font perdre un temps considérable aux techniciens de maintenance qui finissent par passer plus de temps à chercher les équipements que de réaliser les tâches de maintenance auxquelles ils sont dédiées.

Modéliser les terminaux, les organes de coupures et d'alimentation afin d'obtenir un "système" est amplement suffisant et permet de garantir une diminution du temps perdu à les rechercher et une réduction des tâches à non-valeurs ajoutées.

N'hésitez pas à nous solliciter, un gabarits Retro BIM-GEM est disponible chez Aplicit et nos ingénieurs d'application sont en mesure de le mettre en place, de vous expliquer comment l’utiliser et de le personnaliser si nécessaire.

Bon Retro BIM-GEM

Sébastien D.

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

  La conception architecturale est un processus complexe qui nécessite [...]

Aplicit vous épaule dans tous les métiers
du Bâtiment et de la Construction

Leave A Comment

Aller en haut