Le niveau de détail LOD (Level Of Detail) correspond à la précision géométrique d’une maquette numérique ; en l'occurrence la précision des objets 3D la constituant.
En effet, le LOD a été mis en place afin d’obtenir un niveau de renseignement faible à élevé, de manière à pouvoir l'adapter aux éléments d’un projet.

Attention à ne pas confondre le niveau de détail LOD avec le niveau de détail dans Revit qui permet d’obtenir plus ou moins de définition dans la représentation de la géométrie des objets au sein du logiciel Revit.
Pour en savoir plus sur les niveaux de détail Revit vous pouvez consulter cet article : Niveau de détail Revit

La mise en place du LOD permet également de :
- Lever des ambiguïtés de rendu
- Obtenir une modélisation cadrée par des spécifications précises
- Optimiser les coûts de modélisation en fonction de son besoin

Il existe 5 niveaux de détail LOD :

LOD 100

Le LOD 100 est le niveau de détail le plus bas. Il représente l’enveloppe des objets avec des volumes simples.
Les maquettes avec ce niveau de détail sont abstraites et approximatives.
Une maquette au LOD 100 est par exemple une étude de pré-conception. Elle permet de conceptualiser une idée ou mener une étude de faisabilité ne nécessitant qu’une représentation simple des volumes.

> Phase ESQ ou études de faisabilité

LOD 200

Au LOD 200, la maquette est constituée de modélisations simples.
Les objets sont génériques ; leurs position, formes ou dimensions restent approximatifs. Les matériaux ne sont pas intégrés.
Ce niveau de détail permet d'obtenir une proposition technique à un projet, concernant son architecture générale ou l’estimation des travaux et des coûts associés.

> Phases APS ou APD

LOD 300

Le LOD 300 offre une géométrie plus précise. Contrairement au LOD 200, la dimension des objets 3D est juste.
On y ajoute des informations tels que les matériaux, la distinction entre l’intérieur et l’extérieur des murs, ou des précisions sur la structure des murs.
La modélisation, le positionnement ou le dimensionnement des objets sont plus précis.

> Phases PRO, EXE, DET et AOR

LOD 400

Au LOD 400, le nombre, la dimension, la forme et l’orientation des objets doivent être mesurables dans le modèle. Les différentes couches qui composent les murs, dalles et plafonds sont détaillées.
Le but est de fournir des référentiels géométriques suffisamment précis pour la fabrication de l’objet.

> Phase DOE

LOD 500

Le LOD 500 est le niveau de détail le plus haut. En terme de modélisation, il est égal à celui du LOD 400.
Néanmoins l’ensemble des éléments modélisés doivent avoir été vérifiés sur le terrain, après la construction ou la rénovation du bâtiment. Cette vérification peut notamment passer par un scan 3D du bâtiment, dont le nuage de point généré sera confronté à la maquette numérique pour la mettre à jour si besoin.
C'est le support le plus fiable pour l’exploitant cherchant à optimiser l'utilisation de son bâtiment, notamment en GEM.

> Phase DOE

Pour conclure :
- Le LOD 100 est suffisant en phase d’avant-projet, notamment sur la phase Esquisse ou des études de faisabilité.
- Les LOD 200 et LOD 300 seront plus souvent adaptés pour un usage de simulation d’aménagements simples (phase Avant projet).
- Les LOD 300 et LOD 400 seront favorisés pour un usage de GEM (Gestion Exploitation Maintenance) impliquant une modélisation précise et l’ajout d’informations aux objets.
- Le LOD 500 est égal au LOD 400 en terme de modélisation mais permet d'obtenir une modélisation « as-built » du bâtiment.

     LOD 100                        LOD 200                      LOD 300                     LOD 400 / 500

 

A bientôt sur le blog Aplicit!