BIM

Comment rédiger la démarche d’un projet BIM ?

Pour garantir la bonne réussite d’un projet BIM, il faut établir en amont les règles du jeu

 

Une Convention BIM ?

Pour rédiger cette démarche BIM d’un projet, on parle en général de « convention BIM » :

C’est le document initié au début d’une opération qui définit les règles du jeu « BIM », notamment les rôles et devoirs des intervenants.

Il existe dans la littérature du BIM de nombreux articles décrivant le contenu d’une convention BIM: Leur contenu est désormais bien cadré par les récentes normes ISO 19650-1 et ISO 19650-2, ainsi  que par le descriptif très instructif développé par Building Smart (https://www.buildingsmartfrance-mediaconstruct.fr/memos-pratiques-BIM/ )

 

Une réponse BIM aux souhaits du Maitre d’ouvrage… ?

Au-delà de son contenu, la convention BIM d’un projet doit répondre opérationnellement à la charte et au cahier des charges BIM, qui sont théoriquement définis et rédigés par le maître d’ouvrage.

Alors comment rédiger une convention BIM lorsque le maitre d’ouvrage n’a pas formalisé son cahier des charges ou sa charte BIM ?

Cette question fondamentale explique notamment pourquoi la dénomination même du terme « Convention BIM » est sujette à discussion, le nom de ces documents n’a jamais fait consensus au sein des professionnels :

Doit-on parler de Charte BIM, Convention BIM, Plan de gestion BIM, Plan d’Exécution BIM, Protocole BIM… ?

 

  • Un corpus documentaire

En fait, la Convention BIM s’inscrit dans un Corpus documentaire, qui peut être soit existant (Charte BIM et cahier des charges déjà rédigé par le Maitre d’ouvrage), soit à rédiger (Charte et cahier des charges inexistants ou non formalisés).

Ce corpus intègre plusieurs parties totalement imbriquées, qui sont en général : 

  • La Charte BIM : Elle décrit les enjeux, les valeurs et la politique générale définie par le Maitre d’ouvrage
  • Le Cahier des charges BIM : Elle complète la Charte BIM en spécifiant les exigences et les objectifs BIM du Maitre d’Ouvrage
  • La Convention BIM : Elle réponds au Cahier des Charges, et déploie les règles et les méthodes d’organisation.
  • Le Plan d’Exécution BIM : transpose les exigences en mode opératoire. C’est un « How to use Utilisateur »

 

En conclusion, la rédaction d’une démarche BIM consiste à mettre en place tout un corpus documentaire, qui couvrira l’ensemble du projet, et ce durant le cycle de vie de l’ouvrage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.