Calcul / Simulation

Comment interpréter plus efficacement les inclusions d’air ?

Il existe de nombres facteurs influençant les résultats de simulation au niveau des zones de faiblesse. En règle générale, les moulages complexes ne peuvent être produits sans ligne de soudure et inclusions d’air. Il est donc nécessaire de les placer dans des endroits non critiques du moulage pour préserver l’aspect et les propriétés mécaniques de la pièce.

Comment donc interpréter plus efficacement vos résultats ? Et surtout, comment ajuster vos analyses pour plus de précisions ?

 

Les inclusions d’air

L’air présent dans l’empreinte est repoussé par la matière qui avance lors du remplissage des cavités.

Des fronts d’écoulements convergents occasionnent des emprisonnements d’air qui ne peut s’échapper. Ces phénomènes génèrent des défauts d’aspect, des zones de fragilité mécaniques et des risques de brûlures.

inclusions d’air

La cartographie « emprisonnement d’air » montre la position des inclusions d’air avec une échelle de probabilité de position allant de 50% à 100% :

inclusions d’air

Vous pouvez superposer la position des inclusions d’air avec l’animation de remplissage et cela afin d’en faciliter l’interprétation :

inclusions d’air

Pour ce faire, sélectionnez la cartographie « emprisonnement d’air » et faites un clic droit sur la cartographie « temps de remplissage » puis choisissez superposer :

 

Vous allez ainsi interpréter plus efficacement vos résultats et optimisez le positionnement des évents !

inclusions d’air

inclusions d’air