Comment créer un fichier de résultats pour lire dans Moldflow Communicator ?

Comment créer un fichier de résultats pour lire dans Moldflow Communicator ? Moldflow Communicator est un Viewer (visualiseur) gratuit permettant de lire des résultats issus de Moldflow. Il est disponible au lien suivant : https://www.autodesk.fr/products/moldflow/communicator-viewer Comment créer un jeu de résultat exploitable sur cet outil ? Il faut tout simplement aller sur les résultats que vous souhaitez exporter, faire un clic droit dessus et demander à « cocher pour l’exportation » : NB : il est aussi possible de choisir  « tout marquer pour l’exportation ». Cela permet d’exporter tous les résultats. C’est du coup plus rapide mais cela génère un fichier plus gros. Une fois ceci fait, il faut aller soit dans l’onglet résultat puis exporter et choisir « résultats Moldflow » Soit dans le menu en haut à gauche et choisir aussi Publier : Ensuite, il vous sera demandé de choisir un emplacement : Vous aurez aussi potentiellement un message indiquant qu’ il faudrait enregistrer les études pour être certain de prendre en compte les […]

Lire plus

Moldflow – Les nouvelles options de sélection des nœuds et autres éléments

Moldflow – Les nouvelles options de sélection des nœuds et autres éléments Depuis la version 2018., il est possible de sélectionner les entités de plusieurs façons : On peut, une fois l’élément de base choisi, sélectionner : Tous les triangles sur le même plan, Tous les nœuds sur la même arête, Tous les nœuds sur la même surface, Tous les triangles sur la même surface, Tous les tétraèdres sur la même surface, Cela permet de faire des sélections plus adaptées par rapport à des résultats ou des déplacements d’élément. De plus, l’option de sélection des nœuds présente aussi plusieurs possibilités pour ordonner la sélection des nœuds et limiter celle-ci : 1 ou plusieurs nœuds sur la même arête Tous les nœuds des arêtes communes à un angle 2 nœuds de départ jusqu’à la fin de l’arête 2 nœuds de départ jusqu’à 1 nœud d’arrivée Pour résumer : Choix de départ Sélection Séquence des nœuds Noeud simple […]

Lire plus

Les possibilités des layers dans Moldflow

Les possibilités des layers dans Moldflow Dans Moldflow, vous disposez, en bas à gauche (par défaut), de l’affichage des couches : Vous avez la possibilité de gérer l’affichage des différents éléments et leur propriétés visuelles ( couleur, transparence,…) Les boutons sur la ligne du dessus vous permettent différentes choses : De plus, le menu contextuel (dans cette zone) vous donnera accès à d’autres fonctions d’affichage de groupe : Grâce à cela, vous pouvez créer des groupes et gérer l’affichage ou la visualisation d’entités présentes dans ce groupe : Vous pouvez gérer l’affectation des éléments à une couche spécifique : Grâce à ses fonctions, vous pouvez vous faciliter l’affichage et la gestion des éléments présents à l’écran.

Lire plus

MoldFlow : Comment afficher les propriétés mécaniques de la pièce injectée avec une matière chargée ?

MoldFlow : Comment afficher les propriétés mécaniques de la pièce injectée avec une matière chargée ? Lorsque vous utilisez une matière chargée, parmi les résultats disponibles, vous disposez de l’orientation des fibres. Toutefois, il est possible d’afficher en plus les propriétés mécaniques locales de la pièce : Module de traction, Module de cisaillement, Coefficient de poisson, Coefficient de dilatation thermique   Pour se faire, il faut, une fois l’analyse terminée, aller dans Nouvelle Cartographie : Et demander le résultat souhaité. NB : Attention, ces résultats sont donnés en fonction des directions locales de l’écoulement, cad sens de l’écoulement (direction 1), perpendiculaire dans le plan (direction 2) et perpendiculaire dans l’épaisseur (direction 3). Il faut donc analyser ce résultat en ayant en tête l’orientation des fibres.

Lire plus

Comment voir les éléments dans l’épaisseur sur un maillage 3D dans Moldflow Insight ?

Comment voir les éléments dans l’épaisseur sur un maillage 3D dans Moldflow Insight ? Lorsque vous utilisez un maillage 3D dans Moldflow Insight et que vous faites une coupe, vous serez peut-être surpris de ne pas voir d’éléments dans l’épaisseur. Les nœuds sont bien présents mais pas les tétraèdres ! (éléments volumiques) Le développement a décidé de masquer les éléments pour simplifier l’affichage du modèle et ne pas trop solliciter la carte graphique. Par contre, pour vérifier l’intégrité du maillage dans l’épaisseur, vous pouvez souhaiter le voir. Mais alors comment faire ?? Il faut tout simplement créer un nouveau layer (couche) et affecter une moitié de pièce dans celui-ci : Puis masquer la couche nouvellement créée : Et dans ce cas, on voit bien les éléments dans l’épaisseur :

Lire plus

Moldflow : Utilisation de Fusion pour vérifier la coïncidence d’assemblage

Utilisation de Fusion pour vérifier la coïncidence d’assemblage Lors de l’importation d’assemblage dans Moldflow, il est possible que les pièces ne soient pas en contact parfait. Cela pourra empêcher le maillage avec l’option Corrélation exacte et obliger à passer en option Fault Tolerant ou Ignore contact. Un moyen simple de vérifier les zones non coïncidentes et d’éventuellement les corriger est de basculer dans Fusion et d’utiliser le diagnostic d’interférence :

Lire plus

Emprunter la licence interface Moldflow

Emprunter la licence interface Moldflow dans certains cas, il est nécessaire d’avoir accès à une licence interface Moldflow durant un déplacement. Un moyen simple de résoudre cela est d’emprunter la licence Synergy de Moldflow. Attention, seule cette licence peut être empruntée. Les licence calculs ne disposent pas de la même fonctionnalité. Pour réaliser cette opération, il faut aller dans le menu en haut à droite About Autodesk Moldflow: ensuite, licence information en bas droite:   vous avez enfin accés au menu Borrow.   il ne vous reste plus qu’à choisir la date de retour de la licence:   Passé cette date, la licence sera automatiquement rendue. Vous pouvez aussi anticiper la restitution en faisant la même démarche une fois la licence empruntée et choisir du coup de restituer la licence.

Lire plus

Moldflow – Comment accéder aux résultats de contraintes résiduelles en 3D ?

Moldflow – Comment accéder aux résultats de contraintes résiduelles en 3D ?   Depuis la version 2017, il est possible d’avoir des résultats de contraintes post déformation. Cependant, pour se faire, il faut plusieurs conditions : Au niveau de la fiche matière, dans l’onglet retrait, bien choisir le modèle résidual stress   Au niveau du solveur, dans la partie Warp, désactiver l’aggrégation. Après cela, une fois le calcul fini, vous pourrez alors accéder, dans la section Warp, aux résultats de : Tenseur de contraintes, Contraintes de Von-Mises Contraintes maximales de cisaillement   Grâce à ces résultats, il est dorénavant possible d’anticiper les zones de casses durant les sollicitations thermiques ou chimiques.

Lire plus

Comment faire un reset sur le numéro de nœuds pour alléger le modèle en calcul de thermique ?

Moldflow : Comment faire un reset sur le numéro de nœuds pour alléger le modèle en calcul de thermique ? Lors d’un calcul de thermique, l’estimation des besoins mémoire se fait en fonction du numéro des nœuds. Si vous avez réalisé plusieurs essais de maillage, cela peut entraîner un numéro de nœuds élevé. Le logiciel risque donc de considérer un nombre de nœuds importants dans son estimation. De même, vous pouvez avoir ce message d’erreur lors d’un calcul de déformation: Message text ** WARNING 98706 ** Very high element and node numbers found in the model. This may cause analysis problems. Use Global merge with merge tolerance of zero to remove gaps in the node and element numbering. Un moyen simple de résoudre est de faire un reset dans le numéro des nœuds via la commande Fusion globale : Celle-ci va vous permettre de fusionner les nœuds proches ( via une tolérance) mais surtout de remettre […]

Lire plus

Moldflow Isoler les éléments signalés par des Warning dans le journal d’analyse

Moldflow Isoler les éléments signalés par des Warning dans le journal d’analyse Il est possible que, durant un calcul, vous ayez des erreurs ou des avertissements qui apparaissent dans le journal. Ce n’est pas toujours simple à corriger car les éléments restent durs à identifier. Vous pouvez toutefois simplifier la démarche en faisant un clic droit sur le numéro de l’erreur. Cela fera apparaître un menu contextuel qui vous permettra tous les éléments concernés par cette erreur. De cette manière, vous pouvez très bien les placer dans un layer à part, ce qui vous permettra de les afficher plus facilement.  

Lire plus

Comment lancer une simulation dans Fusion 360 ?

Comment lancer une simulation dans Fusion 360 ? Une fois le modèle CAO créé ou chargé dans Fusion, il est souvent demandé aux utilisateurs de simuler la pièce ou l’assemblage en question Pour cela, Il suffit d’aller dans le menu général et de choisir l’option idoine. Puis, il sera proposé à l’utilisateur de choisir le type d’analyse désiré. Cela fera l’objet d’un futur article.

Lire plus

Comment analyser la déformation sans le retrait ?

  Moldflow affiche forcément une déformation intégrant tous les effets (fibres, thermique et retrait). Toutefois, le retrait est généralement compensé dans l’outillage. Il peut donc être utile d’analyser la déformation sans le retrait appliqué dans l’outillage. Il est possible, lorsque vous regardez une déformation, de demander à augmenter de manière artificielle en imposant un retrait isotrope ou anisotrope aux résultats de déformation. Pour se faire, il faut afficher un résultat de déformation, puis aller dans les propriétés du résultat dans l’onglet Déplacement. Le menu « compensation du retrait » permet d’enlever une valeur de retrait défini. 3 modes sont disponibles : Automatique : cela définira 3 valeurs de retrait (pour X, Y et Z) en fonction des conditions d’injection Isotrope : vous pouvez définir 1 valeur commune aux 3 directions Anisotrope : vous pouvez définir 3 valeurs, 1 pour X, Y et Z.   On peut alors mesurer une distance entre 2 points sans le retrait et donc voir la déformation […]

Lire plus

Déploiement MOLDFLOW – Autodesk MOLDFLOW sur plusieurs postes

Déploiement MOLDFLOW – Autodesk MOLDFLOW sur plusieurs postes Création d’un déploiement pour installer MOLDFLOW sur plusieurs postes clients Lorsque vous devez installer plusieurs postes clients, l’utilisation d’un déploiement permet de simplifier ce processus Cette option permet de créer 1 seul fois une image de l’installation qui sera ensuite reproduite sur toutes les machines. Pour ceci, vous devez l’exe d’installation de manière classique. En choisissant « Créer répartition », vous rentrez dans le menu du déploiement. Voici ce qu’il faut faire : En premier, mettre le nom du déploiement   Ensuite, poser forcément celui-ci en réseau. Choisir s’il faut intégrer les outils complémentaires ou non. Par défaut, il vaut mieux laisser cette option cochée   Ensuite, vous pouvez définir les paramètres d’installation Lancer les installations en mode silencieux : Cela vous évite d’avoir à valider ou vérifier chaque point de l’installation Créer un fichier journal dans le dossier temporaire : cela va créer un fichier permettant de vérifier le statut de […]

Lire plus

MOLDFLOW : Quel type de disque pour un calcul plus rapide ?

Beaucoup de clients se posent des questions sur comment rendre les calculs encore plus rapide.
On peut jouer sur le processeur (nombre ou fréquences) mais cela limitera toutefois certaines actions, par exemple le mesh statistics.
Par contre, si vous voulez accélérer la manipulation, opter pour un disque SSD peut être une bonne chose.
Pour rappel, un disque SSD (pour Solid State Disk) est un disque flash qui permet des accès extrêmement rapide aus données. A titre de comparaison, un disque classique transfère les données à 110 Mo/s là où un SSD fait la même en chose en 500Mo/s, soit 5 fois plus de données transférées dans le même temps.
Comme Autodesk Simulation Moldflow Insight transfère énormément de données, ce n’est pas négligeable.

Lire plus

Le calcul d’éventation avec Moldflow

Le calcul d’éventation avec Moldflow Historiquement, Moldflow a toujours considéré le moule comme parfaitement éventé. Cela signifie que l’air est systématiquement évacué au niveau du front matière. En réalité, ce n’est que très rarement le cas. L’air se bloque, peut chauffer et brûler le plastique.                 Moldflow, depuis la version 2012, permet d’analyser l’impact des évents sur le remplissage. Pour cela, il faut placer les évents en positionnant ceux-ci à partir du menu Conditions Limites.           Ensuite, il faut donner les propriétés dimensionnelles des évents.   Et enfin, et c’est très important, vous devez, en allant dans les options avancées, valider le calcul d’éventation en cochant la case « perform venting analysis ». Suite à ce calcul, vous aurez un remplissage prenant en compte une éventation du moule dans les zones spécifiées et, de fait, un remplissage plus réaliste.  

Lire plus

Dépendance aux pressions et températures de la conductivité thermique pour la simulation d’injection plastique

Dépendance aux pressions et températures de la conductivité thermique pour la simulation d’injection plastique Les données expérimentales soulignent l’effet de la pression sur la conductivité thermique à la fois pour les matériaux semi-cristallins et amorphes. La précision des simulations d’injection peut être améliorée en modélisant analytiquement l’évolution de la conductivité pour le comportement en pression et température. Vous pouvez réduire les erreurs expérimentales en vous assurant que les données mesurées suivent les hypothèses théoriques. Lien vers le livre blanc (en anglais)

Lire plus

Moldflow Insight : les options avancées

Moldflow Insight : les options avancées Par défaut, Moldflow Insight est configuré avec des options de solveur relativement précis mais surtout rapide. Ceci est particulièrement vrai pour les calculs 3D. Il est, par contre, possible de tout modifier pour avoir un calcul beaucoup plus précis dès la première itération. Pour cela, il faut éditer les bases de données utilisées pas défaut dans Moldflow.     Il est alors possible d’éditer tous les paramètres du logiciels. Il est possible de modifier la taille par défaut des canaux, de  la matière du moule, de la presse utilisée en défaut. Mais le plus utile sera de modifier les paramètres du solveur 3D utilisé par défaut. A savoir, la prise en compte des effets de vitesse ou modifier les intervalles d’animation mis par défaut ( les passer de 5, 5, 3 à 25, 25 et 15). Cela vous permettra d’avoir des analyses efficaces très rapidement. Autre option intéressantes à […]

Lire plus